La production à EDSB : le barrage et l'usine de Pont Baldy

EDSB produit de l’électricité d’origine hydraulique à partir du barrage de Pont Baldy et des micro-centrales de la Schappe, du Randon et du Fontenil. Ces quatre ouvrages vous sont présentés ici, le barrage de Pont-Baldy sur cette page, l'ouvrage de la Schappe ici, l'aménagement du Randon et celui du Fontenil ici.

L’aménagement de Pont-Baldy

Le barrage de Pont Baldy est le principal ouvrage de production d’électricité d’EDSB avec environ 18 millions de kWh produits par an. L’eau de la Cerveyrette est tout d’abord stockée dans une retenue (le réservoir) qui représente un volume de 1 million de m3.

Situation

Positionné au sud-est de Briançon en direction de Cervières et du Col de l’Izoard, d’une part, et du secteur Rochebrune-Malrif par la plaine du Bourget, d’autre part, le barrage de Pont-Baldy dérive les eaux du bassin versant de la Cerveyrette à l’altitude 1340 NGF (Nivellement général de France).
La capacité du barrage de Pont-baldy permet une bonne réponse à la demande locale d’énergie électrique. Le marnage de la retenue sur cycle hebdomadaire permet de produire de l’énergie de qualité aux moments où la demande est importante.

Historique

Afin de mieux répondre aux besoins et d’assurer la pérennité de l’aménagement « au fil de l’eau » existant mais datant de 1894, l’idée d’un ouvrage nouveau germa dans la première partie de la décennie 1950. La catastrophe de Malpasset en 1959 ralentit l’étude de l’ouvrage qui se concrétisa ensuite pour déboucher sur les premiers travaux au début de 1964.
L’ouvrage est mis en eau au mois de décembre 1965, le couplage de l’alternateur au réseau du Briançonnais intervenant le 6 janvier 1966.

Le barrage

Quelques chiffres

Du type de “voûte épaisse”, classé dans la catégorie des grands barrages (tout ouvrage hydraulique ayant plus de 20 m de haut), il se caractérise par des valeurs suivantes :

  • altitude en crête : 1344,75 NGF
  • altitude en fond : 1290,00 NGF
  • hauteur : 54,75 m
  • parafouille : 19,00 m
  • couronnement : 70,00 m
  • épaisseur en crête : 3,60 m
  • épaisseur à 1290 : 9,00 m
  • volume total retenu : 1 000 000 m3
  • volume utile : 510 000 m3
  • module de la Cerveyrette : 2,70 m3/s
  • débit réservé : 66,00 l/s

Équipement

  • un déversoir de crue capable d’évacuer 280 m3/s.
  • une vanne plate de fond 3 x 3,5 m obturant la galerie de dérivation provisoire capable de permettre le transit de 100 m3/s à hauteur d’eau maximale.
  • une seconde sécurité de fond, équipée en 1985, constituée d’une vanne plate de sécurité noyée montée en série avec vanne secteur permettant la modulation du débit lâché entre 0 et 80 m3/s.

Contrôle

  • Annuel : par la Direction régionale de l’Industrie et de la Recherche, section d’Aix-en-Provence et le Bureau des Grands Barrages de Grenoble
  • Semestriel : par EDF/DTG Grenoble : contrôles topographiques, analyse des résultats des mesures réalisées par EDSB, établissement d’un rapport de contrôle.
  • Permanent : par les techniciens d’EDSB : mesure des témoins sonores du pendule inversé, des fuites, et vérification de l’état général des ouvrages.

Exploitation

L’amélioration réalisée sur les ouvrages de fond, en 1985, permet d’espacer les vidanges de la retenue.

L'amenée d’eau

Par galerie, avec sécurité de tête constituée par une vanne wagon, puis conduite d’amenée autoportée en acier de diamètre de 1,50 m et de 715 m de long. Sa grande section permet d’écouler sans perte de charge le débit maximal équipé (4 m3/s).
En prolongement, protégée par une vanne télécommandée par défaut ou manuellement, la conduite forcée assure l’alimentation du groupe. Longueur 480 m, diamètre 1,20 m.

La centrale


Schéma fonctionnel de l'Usine de Pont Baldy.
  • hauteur de chute brute : 123,00 m
  • altitude de restitution : 1217,00 NGF
  • débit équipé : 4,00 m3/s.
  • productivité moyenne annuelle : 18 800 000,00 kW
  • coordonnées GPS : 44 53'04, 97"N ; 6 38'20, 80"E.

Équipement général

  • un groupement Francis horizontal Neyrpic – V = 750 tours/mn.
  • un alternateur SW de 5000 kVA– 5,5 kV.
  • groupe entièrement automatisé en 1983.

On note encore :

  • un groupe Pelton horizontal Dumont.
  • une génératrice asynchrone de 300 kW.
  • un poste HTA 30 kV.
  • un poste HTA de distribution 5,5 kV.
  • une station de pompage permettant la réalimentation de six canaux à usage agricole.

Maintenance

Toutes les opérations de maintenance ou de dépannage sont réalisées par les techniciens d’EDSB, sauf celles nécessitant des moyens lourds.

Le barrage de Pont Baldy en images

#
Le barrage de Pont Baldy, vu du pied

#
Sur le barrage de Pont Baldy

#
Sur le lac de Pont Baldy

#
Le déversoir du barrage de Pont Baldy

#
Le barrage de Pont Baldy, sous la neige

#
Le barrage de Pont Baldy vu d'avion

#
L'usine de Pont Baldy

#
À l'usine de Pont Baldy, la turbine

Documentation

Télécharger notre dépliant sur l'aménagement de Pont Baldy : (pdf, 840 Ko).