Les actualités 2014 d'Énergie Développement Services du Briançonnais

Voir aussi les actualités en :

Sommaire

Coupures à Briançon le 11 décembre (décembre 2014)
Rattrapage tarifaire 2012-2013 (décembre 2014)
EDSB maintient son aide aux plus démunis (novembre 2014)
Rénovation du réseau de drainage du barrage de Pont Baldy (septembre 2014)
Venez rencontrer EDSB les 12, 13 et 14 septembre prochains ! (septembre 2014)
Arrivée de Nicole Gallice à EDSB (août 2014)
EDSB et la LPO PACA officiellement partenaires (juillet 2014)
Réhabilitation du groupe PELTON de la Centrale de Pont Baldy (juin 2014)
L’origine de l’électricité distribuée à nos clients en 2013 (juin 2014)
Ça bouge à EDSB ! (juin 2014)
L’équipement des interrupteurs télécommandés progresse sur le réseau électrique de Briançon et Saint Martin de Queyrières (mai 2014)
Des nouvelles du poste-source des Sagnes (mai 2014)
Le chantier de la future centrale Fontenil 2 reprend vie (avril 2014)
La Semaine du Développement durable (mars 2014)
Prudence aux abords des ouvrages hydroélectriques (mars 2014)
Le nouveau débit réservé de Pont Baldy (février 2014)
Nouveau dialogue social à EDSB (février 2014)
EDSB soutient le patrimoine local (janvier 2014)
2014 : une année clé pour EDSB (janvier 2014)

 

Coupures à Briançon le 11 décembre (décembre 2014)

Un défaut constaté sur le réseau Haute Tension qui alimente EDSB a été à l’origine de micro coupures d’électricité pour certains de nos clients du nord de Briançon dans l’après-midi. Après l’intervention des agents d’ERDF, tout est rentré dans l’ordre vers 17h30.

Par ailleurs, vers 17h, une coupure d’alimentation d’une dizaine de minutes, chemin de l’Empare et allée de la Cerveyrette, a dû être réalisée après qu’une entreprise effectuant des travaux dans le secteur ait heurté un poteau béton.

 

Rattrapage tarifaire 2012-2013

Contexte

EDSB, fournisseur d’électricité, a dû, comme tous les autres fournisseurs historiques, se conformer à la décision du Conseil d’État du 11 avril dernier, qui a prononcé l’annulation des tarifs réglementés de vente d’électricité aux tarifs « bleu » résidentiel et professionnel, sur la période du 23 juillet 2012 au 31 juillet 2013.

Un nouvel arrêté fixant les tarifs à appliquer pour cette période a été publié le 28 juillet dernier (JO du 31/07/2014). Ces nouveaux tarifs « remplacent » ceux facturés à cette époque.

EDSB devant pratiquer strictement ces tarifs réglementés, nous avons obligation d’effectuer un rattrapage de l’écart constaté à l’ensemble de nos clients facturés sur cette période, y compris ceux qui ont depuis résilié leur contrat.

Impact pour nos Clients et anciens Clients

Les prix de l’abonnement et le prix du kWh sont donc rectifiés pour tous les clients Tarif Bleu résidentiels et non-résidentiels, pour la période comprise entre le 23 juillet 2012 et le 31 juillet 2013.

Un calcul de « l’écart à facturer » est donc appliqué pour tous les abonnés de cette période, selon l’abonnement et la consommation facturés sur cette période uniquement, basé sur ces nouveaux tarifs.

Résidentiel Simple Tarif

Facturé en 2012 - 2013 (€) Rectifié en 2014 (€)
Puissance souscrite kWh simple tarif 2012 Abt simple tarif 2012 kWh simple tarif 2014 Abt simple tarif 2014
30,082255,560,086358,32
60,082865,640,086968,88
90,084876,080,089179,92
120,0848118,080,0891123,96
150,0848135,720,0891142,56
180,0848184,920,0891194,16
240,0848299,520,0891314,52
300,0848414,240,0891435,00
360,0848528,840,0891555,36

Résidentiel Double Tarif

Facturé en 2012 - 2013 (€) Rectifié en 2014 (€)
Puissance souscrite kWh heures pleines 2012 kWh heures creuses 2012 Abt double tarif 2012 kWh heures pleines 2014 kWh heures creuses 2014 Abt double tarif 2014
60,09350,057879,200,09820,060783,16
90,09350,057894,440,09820,060799,12
120,09350,0578156,720,09820,0607164,52
150,09350,0578183,720,09820,0607192,96
180,09350,0578208,680,09820,0607219,12
240,09350,0578448,320,09820,0607470,76
300,09350,0578552,360,09820,0607580,08
360,09350,0578636,240,09820,0607668,16

 

EDSB maintient son aide aux plus démunis (novembre 2014)

Les représentants d'association et les élus
Les représentants d'association et les élus.

Le 4 novembre dernier, 12 associations œuvrant dans la solidarité ont reçu une enveloppe de 12 000 € de la part du Directoire d’EDSB, après avis favorable du Conseil de Surveillance. Des associations aussi complémentaires qu’indispensables, dont l’objectif commun est de « ne laisser personne au bord du chemin » : handicap, jeunesse, population démunie ou nomade, personnes âgées…

La remise des chèques a tout d’abord été introduite par les élus présents et le Directeur d’EDSB, puis s’est poursuivie par un mot de chaque représentant d’association sur son action sur le terrain, avant de s’achever en toute convivialité, autour d’un verre de l’amitié.

 

Rénovation du réseau de drainage du barrage de Pont Baldy (septembre 2014)

Travaux de rénovation du drainage de Pont Baldy(1/2)
Travaux de rénovation du drainage de Pont Baldy(2/2)
Travaux de rénovation du drainage de Pont Baldy.

Selon le décret n° 2007-1735 du 11 décembre 2007 relatif à la sécurité des ouvrages hydrauliques qui classe les barrages en 4 catégories, A, B, C, et D, Pont Baldy a été classé A.

Constitué d’une voute multiple d’une hauteur de 55m, un système réglementaire de surveillance du barrage a été mis en place à sa construction en 1965, avec, entre autres un contrôle des débits de drainage.

Depuis le 22 septembre 2014, l’entreprise GTS réalise la rénovation de ce réseau, et la création d’une auréole de drainage dans la galerie de vidange.

Le montant de l’opération s’élève à pratiquement 65 k€ TTC pour les travaux d’exécution, et 10 k€ pour l’ingénierie.

 

Venez rencontrer EDSB les 12, 13 et 14 septembre prochains ! (septembre 2014)

Le stand d'EDSB à l'occasion de l'édition 2010 du salon du Développement Durable
Le stand d'EDSB à l'occasion de l'édition 2010 du salon du Développement Durable

À l'occasion des journées "Offre Habitat" qui se tiendront aux tennis couverts de Briançon, la société EDSB sera présente du 12 au 14 septembre sur un stand partagé avec les deux sociétés BBE (Briançon Biomasse Energie) et SEVE (Soleil Eau Vent Energie).

Il s'agit d'une belle opportunité qui permettra d'aborder les questions que peuvent légitimement se poser les clients d'EDSB sur les offres ou les projets de l'entreprise Briançonnaise, parmi lesquels la création d’un réseau de chaleur avec chaufferie biomasse - bois - à Briançon - via la société BBE , dont 42 % du capital est détenu par EDSB.

Ce projet de la Ville de Briançon a une valeur de référence dans son montage juridique et technique, son empreinte environnementale et ses implications économiques.

 

Arrivée de Nicole Gallice à EDSB (août 2014)

Nicole Gallice, Chef du service administratif d'EDSB
Nicole Gallice, Chef du service administratif d'EDSB.

Le 15 juillet dernier, Nicole Gallice a rejoint les effectifs d’EDSB au poste de Chef du service administratif au départ de Thierry Bouchié. Précédemment, elle exerçait les fonctions de Directrice des affaires juridiques au service de la Commune de Briançon. Le service administratif regroupe et pilote les pôles clientèle (accueil, commercial, communication) et ressources (secrétariat, comptabilité, finances) de l’entreprise.

EDSB gérait jusqu’alors ses affaires juridiques en externalisant cette compétence auprès de cabinets d’avocats. Aujourd’hui en effet, EDSB n’échappe pas à la tendance nationale de la « juridisation » des entreprises, à savoir la multiplication des dossiers, leur complexité croissante ainsi que l’inflation des normes et réglementations dans chacun des trois métiers de l’entreprise (production, distribution, fourniture d’électricité).

Forte de sa formation juridique, de sa spécialisation en droit des contrats publics, et de sa bonne connaissance du tissu économique local, Nicole Gallice possède indéniablement les compétences pour que l’entreprise mène de front l’ensemble de ses projets à leur réalisation.

 

EDSB et la LPO PACA officiellement partenaires (juillet 2014)

Marc PLATON, Directeur d’EDSB, et Vanessa FINE, Représentante locale de la LPO PACA, antenne de Briançon, à l’occasion de la signature du Partenariat.
Marc PLATON, Directeur d’EDSB, et Vanessa FINE, Représentante locale de la
LPO PACA, antenne de Briançon, à l’occasion de la signature du Partenariat.

Dans le cadre de ses missions, EDSB accorde une importance particulière au respect de l’environnement. L’entreprise a souhaité en 2014 renforcer son engagement au regard de sa certification environnementale ISO 14001, obtenue depuis 2012.

Ainsi EDSB a su saisir l’occasion de s’associer à un acteur de référence en matière d’environnement et de préservation des milieux naturels : la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux), qui dispose d’un domaine de compétences s’étendant à la biodiversité plus largement que ne le laisserait supposer son nom.

Les partenaires sont désormais réciproquement engagés sur des points très concrets, tels que des actions de communication conjointes, la mise en place d’expositions thématiques au sein de l’accueil clientèle d’EDSB, le suivi de nichoirs installés par EDSB dans des zones spécifiques de chantier, l’apport d’un soutien logistique quand nécessaire, et l’entretien des relations privilégiées pour les futurs projets… Des axes de travail qui donnent du sens à ce nouveau partanariat.

 

Réhabilitation du groupe PELTON de la Centrale de Pont Baldy (juin 2014)

Le groupe Pelton : vue d’ensemble
Le groupe Pelton : vue d’ensemble.

Fonctionnement du groupe

La mise en service du groupe de production PELTON permet essentiellement d’assurer un fonctionnement continu de la station de pompage, nécessaire à la mise en eau des différents canaux d’arrosage de l’ASA de Pont de Cervières, quand le groupe principal (groupe FRANCIS) est à l’arrêt.

Mais le groupe PELTON peut être mis en service aussi, en complément du groupe FRANCIS lorsque le barrage du PONT BALDY est en période de déverse, ou encore pendant les heures de pointe où la production d’énergie doit être maximum.

À gauche, dépose de l’ancienne roue. À droite, roue neuve avant usinage
À gauche, dépose de l’ancienne roue. À droite, roue neuve avant usinage.

Travaux réalisés

Après plus de 66 000 heures de fonctionnement, une maintenance approfondie du groupe a été réalisée en plusieurs étapes échelonnées entre fin 2012 et mai 2014.

Concernant la roue de turbine, les travaux réalisés concernent :

  • Dépose de la roue.
  • Sablage complet de la roue.
  • Reprise par rechargement des augets trop usés.
  • Contrôle de la ligne d’arbre.
  • Contrôle magnétoscopique.
  • Équilibrage.
  • Moulage de celle-ci pour fabrication d’une nouvelle roue.
  • Remise en service de la roue rénovée pendant la fabrication d’une nouvelle roue.
  • Mise en service en mai 2014 de la nouvelle roue après un nouveau contrôle et équilibrage de la ligne d’arbre

Concernant la génératrice, les contrôles ont portés sur les éléments suivants :

  • Dépoussiérage du rotor et stator.
  • Contrôle isolement et mesure électrique.
  • Remplacement des roulements.
  • Rechargement de l’arbre.

Coût des travaux :

  • Coût total : 96 350 € hors taxes.

 

L’origine de l’électricité distribuée à nos clients en 2013 (juin 2014)

Provenance de l’électricité consommée par les clients d’EDSB
Provenance de l’électricité consommée par les clients d’EDSB.
Électricité produite au niveau national par EDF
Électricité produite au niveau national par EDF.
Origine de l’électricité consommée par nos clients
Origine de l’électricité consommée par nos clients.

Dans le cadre de l’article 5 du décret n° 2004-388 du 30 avril 2004, les distributeurs et les producteurs qui comme E.D.S.B. vendent de l’électricité aux consommateurs finals sont tenus de les informer sur l’origine de l’électricité fournie dans les conditions prévues ci après :

  1. Les différentes sources d’énergie primaires utilisées pour produire l’électricité qu’ils ont commercialisée au cours de l’année qui précède
  2. La contribution de chaque source d’énergie primaire à leur offre globale d’électricité au cours de l’année précédente.
  3. La référence des publications dans lesquelles les consommateurs peuvent trouver les informations relatives à la quantité de dioxyde de carbone ou de déchets radioactifs générée par la production d’un kWh à partir de la totalité des sources d’énergie primaire utilisées par l’opérateur.

Dans le respect de ce décret, voici les éléments utiles en ce qui concerne l’électricité fournie par EDSB à ses clients.

Sur le graphique supérieur, la provenance de l’électricité consommée par les clients d’EDSB. La part production locale est directement liée aux conditions hydrologiques de l’année (plus ou moins de neige, de précipitations), et aux conditions d’ensoleillement (photovoltaïque). Cependant, pour répondre à la demande globale de nos clients, tout ce qui n’est pas produit localement étant nécessairement acheté à notre fournisseur, une faible demande globale augmente donc mécaniquement la part de production locale.

Sur le graphique du milieu, l’origine de l’électricité achetée par EDSB - et produite au niveau national par EDF - qui serait celle que consomment nos clients sans aucune production locale. Retrouvez l’impact environnemental de chaque source de production d’électricité sur www.edf.fr.

Sur le graphique inférieur, l’origine de l’électricité consommée par nos clients, par filière de production, en ajoutant les productions hydrauliques et photovoltaïques locales et nationales.

Au fil des mises en service des futures centrales hydrauliques et photovoltaïque d’EDSB, par rapport aux années antérieures, on note que les importations d’électricité diminuent mécaniquement, et la part d’électricité renouvelable (hydraulique, photovoltaïque) est de plus en plus prépondérante sur le nucléaire.

 

Ça bouge à EDSB !(juin 2014)

Marc Platon, directeur d'EDSB
Marc Platon, directeur d'EDSB

La gestion des ressources humaines dans une petite entreprise demeure un domaine stratégique. Le recrutement et le choix des hommes et des femmes y revêt un caractère particulier car plus l’équipe est petite plus le droit à l’erreur est faible. Depuis son arrivée à la direction d’EDSB en 2011 Marc Platon estime avoir fait les bons choix, appuyé par une équipe compétente et la mise en place systématique de jurys attentifs et d’une batterie de tests adaptée à chaque emploi.

« La subjectivité n’a pas de place dans le processus de recrutement » affirme-t-il, « même si la période d’essai dans les Industries Électriques et Gazières est d’une durée d’un an et laisse le temps à la hiérarchie de valider ou pas la titularisation d’une embauche ».

C’est ainsi qu’en 2012 sont arrivés à EDSB Frédéric Moretta (technicien d’exploitation Distribution), Marina Blais (assistante de direction), puis David Bas (chef du pôle Développement/Production).

En 2013 ce sont Meddy Moral (technicien d’exploitation Distribution), Marie Pierre Liveneau (responsable Gestionnaire de Réseau) et Christophe Ohanian (chef du Pôle Distribution) qui sont venus grossir les rangs de l’entreprise.

Enfin, en 2014, Bertille Puthod (agent d’accueil caisse), Alexandra Audran (agent d’accueil), et Nicole Gallice (chef de service administratif ) viennent d’être embauchées.

Ainsi sur 3 années, 4 hommes et 5 femmes, tous issus du pays Briançonnais, ont intégré l’entreprise EDSB en renouvelant ainsi sur cette période le tiers de l’effectif total de 28 agents.

Le moins que l’on puisse dire c’est que « ça bouge à EDSB ! »…

Désormais sur le site vous aurez accès à l’organigramme de la société ainsi qu’à un « trombinoscope ». Vous le trouverez ici.

 

L’équipement des interrupteurs télécommandés progresse sur le réseau électrique de Briançon et Saint Martin de Queyrières (mai 2014)

Montage d'une motorisation sur cellule HTA
Montage d'une motorisation sur cellule HTA
Coffret de télécommande
Coffret de télécommande

Outre l’enfouissement des lignes, aujourd’hui le réseau 20 000 volts est à 80% souterrain, EDSB continue l’équipement en télécommande à distance des interrupteurs situés dans les postes de distribution publique. Les interrupteurs concernés ne sont actuellement que manœuvrables manuellement. Pour cette modification, il faut motoriser les interrupteurs et les commander via un boitier qui sera interrogeable à distance par un réseau radio.

Cet investissement permettra d’être plus réactif lors de manœuvres courantes ou, plus encore, lors d’incidents. En plus de la commande à distance, ces interrupteurs se voient dotés de détecteurs de défauts permettant de les visualiser sur le tronçon. Le repérage du défaut et la manœuvre des interrupteurs à distance permettront une réalimentation plus rapide des tronçons sains.

EDSB prévoit pour 2014, 50 000 € euros d’investissement dans le domaine des télécommandes. L’équipement des points stratégiques sera réalisé en premier. La modernisation continuera au cours des années suivantes.

Ces modifications seront réalisées sans aucune perturbation sur le réseau de distribution d’EDSB, donc en toute transparence pour les clients.

 

Des nouvelles du poste-source des Sagnes (mai 2014)

Le poste-source des Sagnes.
Le poste-source des Sagnes. En haut, état actuel avant démolition,
en bas après construction des bâtiments nouveaux.

À ce jour EDSB a acheté le terrain dit des Sagnes à ErDF. La consultation pour la démolition de l’ancien bâtiment est en cours, et les travaux devraient débuter au cours du deuxième semestre 2014. D’ici deux mois l’étude d’impact sera présentée à la DREAL, représentant local des instances ministérielles, dernière étape avant l’enquête publique qui devra statuer sur la validation définitive de l’ouvrage. Le permis de construire sera également déposé courant 2014, suivi de la consultation des entreprises prestataires des travaux. Le premier coup de pioche pour la construction du poste devrait intervenir au printemps 2015. Ci-contre, l’évolution avant/après du site.

 

Le chantier de la future centrale Fontenil 2 reprend vie (avril 2014)

La prise d'eau du Fontenil, mars 2014
La toupie livre le béton de scellement des supports de la vanne principale. On distingue
par ailleurs toutes les cloisons et cavités de l’ouvrage, certaines aux vertus techniques,
et d’autres aux vertus environnementales (passe à poissons, afin que la prise d’eau
ne soit pas un obstacle à la montaison et la dévalaison des truites).

Après une nécessaire mise en sommeil du chantier, entre d’une part, l’interdiction de réaliser des travaux en rivière (du 15 novembre au 15 mars), et d’autre part des conditions climatiques difficiles à soutenir pour les hommes (froid, glace, neige…), le chantier - hors d’eau - a pu reprendre vie le 10 mars 2014.

Les trois sites qui mobilisent actuellement le plus de moyens, sont la prise d’eau (photo), l’ouvrage de rejet de la centrale, et le passage de la conduite forcée dans la zone du Pilon.

L'usine du Fontenil, mars 2014
Après l’achèvement de la toiture, le bardage bois de l’usine est posé,
les aérations de la salle des machines et des transformateurs sont réalisées.
Les murs seront crépis à l’occasion du remblaiement autour de l’ouvrage.

 

La Semaine du Développement Durable (mars 2014)

La Semaine du Développement Durable : l'affiche
La Semaine du Développement Durable : le programme
La Semaine du Développement Durable : l'affiche et le programme.

Du 1er au 7 avril 2014 se tiendra la Semaine du Développement Durable. Triple participation d'EDSB pour cette édition :

  • Une expo intitulée "Plumes de nuit... Les chouettes et hiboux" de la LPO PACA sur les murs de notre accueil clientèle, cité Vauban, du 2 au 5 avril, de 9h à 12h et de 13h30 à 16h.
  • Une table ronde "De quel bois je me chauffe" : réseaux de chaleur, filière bois et enjeux. Cela se passe à Briancon, bâtiment "Chantoiseau" de la Fondation Edith Seltzer, le 2 avril à 18h
  • Portes ouvertes de notre centrale hydro-électrique de "Roche Percée", à Briançon, Parc de la Schappe :
    • le 2 avril de 10h à 12h
    • le 3 avril de 16h à 17h30

Venez nombreux nous retrouver ainsi que tous les autres acteurs qui ont travaillé ensemble pour vous proposer ce programme !

 

Prudence aux abords des ouvrages hydroélectriques (mars 2014)

Le débit en aval des centrales exploitées par EDSB (ici, la Schappe) peut varier fortement !
Le débit en aval des centrales exploitées par EDSB (ici, la Schappe) peut varier fortement !

Avec l’arrivée prochaine du printemps, la fréquentation de nos cours d’eau va, comme chaque année, augmenter sensiblement.

Ainsi pêcheurs et touristes vont-ils s’adonner à leur loisir préféré aux abords de la Durance et de la Cerveyrette où des ouvrages de production d’hydroélectricité sont exploités par EDSB.

Les centrales de production de Pont Baldy, du Randon et de Roche Percée représentent une réserve énergétique et d’adaptation à la demande des abonnés ainsi qu’une réponse à des défaillances possibles du réseau.

Ainsi, elles peuvent être amenées à fonctionner de façon immédiate ou encore, sur un dysfonctionnement, à s’arrêter brusquement, en provoquant des variations de débits importantes dans la rivière soit à l’aval du barrage de prise d’eau soit à l’aval de l’usine.

Ces modifications de débit pouvant survenir même par beau temps, EDSB invite donc les usagers de la rivière à faire preuve de la plus grande prudence lorsque leurs pas les amènent à l’aval de ces aménagements.

 

Le nouveau débit réservé de Pont Baldy (février 2014)

Mesure du débit réservé.
Les agents de l'ONEMA mesurent le débit réservé.

L’obligation principale de l’article L.214-18 du code de l’environnement créé par la loi sur l’eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006 (Loi LEMA, elle-même issue des lois sur l’eau du 16 décembre 1964 et du 3 janvier 1992 qui avaient bâti les fondements de la politique française de l’eau), consiste à maintenir dans un cours d’eau, à l’aval immédiat d’un ouvrage, un débit minimal garantissant en permanence la vie, la circulation et la reproduction des espèces vivant dans le cours d’eau.

Ce débit minimum biologique, propre à chaque ouvrage est déterminé sur la base d’une étude spécifique dans le cadre de la procédure d’autorisation ou de concession. Depuis le 1er janvier 2014, il ne doit pas être inférieur à une valeur plancher qui est le 10è du module interannuel du cours d’eau (20è pour de gros aménagements dont le module est supérieur à 80 m3/s). C’est-à-dire au 10è de la moyenne des débits annuels qui devraient s’écouler naturellement et en l’absence de toutes activités humaines.

Le module de la Cerveyrette au droit de l’ouvrage de Pont Baldy est de 2,65 m3/s. À la création du barrage la loi imposait un débit minimum de 0,066 m3/s correspondant au 40è du module. Depuis le 1er janvier 2014, le débit est passé à 0,265 m3/s. Afin de confirmer ce nouveau débit, l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (ONEMA) en charge du respect de la loi est venu effectuer un contrôle à l’aval du barrage de Pont Baldy courant janvier.

Leur mesures ont confirmé un minimum de 0,265 m3/s dans la Cerveyrette, à l’aval immédiat du barrage de Pont Baldy. EDSB est donc respectueux de la loi.

 

Nouveau dialogue social à EDSB (février 2014)

De gauche à droite : Marc PLATON, Directeur Général, Anthony DOVETTA, représentant syndical CGT et Christian ROUL, représentant syndical CFDT.
De gauche à droite : Marc PLATON, Directeur Général, Anthony DOVETTA,
représentant syndical CGT et Christian ROUL, représentant syndical CFDT.

Suite aux élections de représentativité qui se sont tenues le 21 novembre dernier, conformément au calendrier national de la branche des Industries Electriques et Gazières (IEG) dont dépend EDSB, le syndicat CGT est devenu représentatif au sein de l’entreprise.

C’est donc désormais avec deux représentants syndicaux que les accords seront négociés et le cas échéant, validés.

Le 6 février 2014, preuve que le climat social n’a pas perdu en qualité, a pu se dérouler la signature du nouvel accord d’intéressement entre la direction et les représentants syndicaux. Et il ne s’agissait pas de l’accord le plus simple à signer, puisque les critères d’évaluation sont multiples et variés, chacun ayant fait l’objet d’analyses préalables, à l’occasion de nombreuses réunions préparatoires.

Rappelons que l’intéressement n’est pas une prime automatique, car elle doit rester par nature, une récompense de l’implication de l’ensemble du personnel dans les résultats de l’entreprise.

 

EDSB soutient le patrimoine local (janvier 2014)

De gauche à droite : M. Abdellah HADDOUCH, artisan spécialisé en fumisterie (art des fours), M. Dany GIRAUD, Président de l’association « St Jacques », M. Joël FAURE, Secrétaire de l’association.
De gauche à droite : M. Abdellah HADDOUCH, artisan spécialisé en fumisterie
(art des fours), M. Dany GIRAUD, Président de l’association « St Jacques »,
M. Joël FAURE, Secrétaire de l’association.
L’artisan spécialisé en pleine rénovation de la maçonnerie du four banal des Andrieux.
L’artisan spécialisé en pleine rénovation de la maçonnerie
du four banal des Andrieux

La politique active de mécénat bénéficie aujourd’hui aux associations des deux communes qui constituent la zone de desserte d’EDSB : Briançon et Saint Martin de Queyrières.

L’une des associations de Saint Martin de Queyrières, l’association « St Jacques », ayant bénéficié en 2013 d’un soutien financier d’EDSB, a tenu nous faire partager le projet qui a pu être concrétisé, grâce aux recettes de la vente des pains, les subventions perçues des mécènes ou des partenaires, et le soutien de la commune : la rénovation d’un des deux fours banals du hameau de Prelles, le four banal « des Andrieux ».

Ce dernier, d’une capacité de 30 pains pour le petit four, et de 150 pains pour le grand four, a pu bénéficier de toute l’expertise et de la passion de l’artisan spécialisé, mandaté par l’association, pour que puisse perdurer pour les années à venir, la cuisson à l’ancienne des pains qui seront dégustés par les plus chanceux.

 

2014 : Une année clé pour EDSB (janvier 2014)

Meilleurs Vœux !

L’année 2013 s’est achevée avec un bilan satisfaisant pour EDSB. La société a été classée au quatrième rang des entreprises de sa taille, les plus performantes des Hautes Alpes.

Mais la performance d’EDSB, où la dimension de service public est très présente, ne se mesure pas qu’à des données financières. Dans un contexte de crise, l’attention apportée aux clients en difficultés restera primordiale car elle occupe le quotidien de nos agents d’accueil.

Le groupement d’entreprises « B.B.E. » (Briançon Biomasse Énergie), dont EDSB fait partie, vient de signer le contrat de délégation de la commune de Briançon pour construire un réseau de chaleur alimenté par une chaudière centralisée au bois. Cette nouvelle forme d’énergie apportera une alternative environnementale solide, aux bâtiments publics, aux surfaces commerciales mais également aux immeubles collectifs qui le souhaiteront, pour leur permettre de maîtriser le coût du chauffage dans notre région, où les hivers sont longs et souvent rudes.

D’autre part, dès l’été 2014, la nouvelle centrale hydraulique du Fontenil viendra augmenter la part d’autonomie locale d’EDSB dans le domaine de la production.

Aussi, malgré une période difficile pour beaucoup de nos concitoyens, nous restons déterminés à conserver leur confiance. Notre avenir et le leur restent intimement liés.

Au nom d’EDSB et de tous ses agents, je vous présente mes meilleurs vœux pour l’année 2014.

 

Marc Platon
Directeur d'EDSB