Les actualités 2011 d'Énergie Développement Services du Briançonnais

Voir aussi les actualités en :

Sommaire

La nouvelle conduite d’amenée de la centrale de Pont-Baldy désormais protégée (décembre 2011)
Changement de tension à l’usine de Roche Percée (novembre 2011)
Une espèce végétale sous haute protection : viola collina (octobre 2011)
EDSB renouvelle son soutien à la solidarité (octobre 2011)
Bilan des visites estivales 2011 de notre usine de Roche Percée (octobre 2011)
Panne électrique du 19 septembre 2011 (septembre 2011)
Autorisation préfectorale concernant la centrale du Fontenil (septembre 2011)
Dernière opportunité pour visiter en 2011 notre centrale hydro-électrique de « Roche percée » (Parc de la Schappe) ! (août 2011)
Quelle est l’origine de l’électricité que vous utilisez en étant client d’EDSB ? (août 2011)
Les nouveaux tarifs de rachat de l'électricité photovoltaïque (août 2011)
EDSB à nouveau mécène de la culture briançonnaise (août 2011)
Les nouveaux tarifs de l'électricité au 1er juillet 2011 (juillet 2011)
Le livre édité à l’occasion des 20 ans d’EDSB est disponible (juin 2011)
Découverte d'ossements lors du déplacement du poste Artaillaud (juin 2011)
Passage de relais à EDSB (juin 2011)
Laissez-vous conter… Briançon ! (juin 2011)
Changement de directeur d’EDSB : Marc PLATON succède à Dominique ROYER (mai 2011)
La vidange est terminée, Pont Baldy produit ! (mai 2011)
Naissance d’une filiale d’EDSB : la SEVE (mai 2011)
2010 : une excellente année pour EDSB ! (mai 2011)
120 ans d’électricité dans le Briançonnais (avril 2011)
Bilan du Salon 2011 du développement durable (avril 2011)
Vidange de Pont Baldy, la vanne sera ouverte vendredi (mars 2011)
Les nouvelles conditions générales de vente d'EDSB (mars 2011)
Nouveaux tarifs photovoltaïques au 10 mars 2011 (mars 2011)
La vidange de Pont Baldy approche… (mars 2011)
Cartographie des réseaux d'EDSB (février 2011)
EDSB bientôt producteur photovoltaïque (février 2011)
éclairage public : en route pour les économies ! (février 2011)
Panne électrique du 31 janvier 2011 (février 2011)
Bilan qualité de fourniture 2010 (janvier 2011)
EDSB s'engage durablement avec l'AAPPMA de Briançon (janvier 2011)
L’éclairage d’aujourd’hui et de demain : êtes-vous bien « éclairé » ? (janvier 2011)
Taxe sur la consommation finale d'électricité TCFE (janvier 2011)
EDSB vous souhaite une bonne année 2011 ! (janvier 2011)

La nouvelle conduite d’amenée de la centrale de Pont-Baldy désormais protégée (décembre 2011)

Lors de la vidange décennale du barrage de Pont-Baldy en avril dernier, EDSB a mis en œuvre un certain nombre de chantiers périphériques qui ne pouvaient être réalisés que pendant l’arrêt de la centrale. L’un d’entre eux a été le remplacement de 32 mètres de conduite d’amenée, depuis la sortie de la falaise. Cette portion avait déjà subi une réparation dans l’hiver 2006/2007 suite à chute de rocher qui avait percé la conduite, et les mouvements de terrain avaient légèrement plié la conduite au ras de la falaise.

L’ancienne portion - endommagée - a donc été découpée puis déposée et les pilettes – sur lesquelles repose la conduite - béton ont été rasées pour être remplacées par des pilettes amovibles qui s’adapteront aux mouvements de terrains. De solides filets de protection viennent d’être fixés pour protéger la nouvelle conduite de futures chutes de pierres ou de rochers. Le coût de la totalité de ce chantier s’est élevé à plus de 300 000 euros.


à gauche : découpe de l’ancienne conduite par tronçons de 2 mètres pour les déposer. À droite : la nouvelle conduite d’amenée protégée par de solides filets en acier.

 

Changement de tension à l’usine de Roche Percée (novembre 2011)

à l’occasion des travaux de changement de tension qui sont actuellement menés par EDSB, l’usine de « Roche Percée », dans le parc de la Schappe, vient de subir une modernisation importante puisque depuis début novembre 2011, sa production est désormais injectée sur le réseau à la tension de 20 000 Volts, contre 5 500 Volts précédemment.

Derrière cette différence de chiffres apparemment anodine, c’est toute l’installation électrique de l’usine qu’il a fallu remplacer (notamment le transformateur et les « cellules » qui servent à « coupler » la centrale au réseau électrique) les précédents ouvrages étant dimensionnés pour fonctionner à la tension inférieure.

Produire à une tension supérieure, c’est abaisser l’intensité qui circule dans les câbles et donc diminuer les pertes joule et fer des ouvrages électriques.
Le tronçon sur lequel est raccordée l’usine était l’un des derniers en 5 500 Volts, qui aura complètement disparu dans le courant de l’année 2013, conformément au plan de renouvellement d’EDSB.


Photos de gauche à droite : le nouveau transformateur « habillé » de bois pour qu’il se fonde dans le parc de la Schappe, les anciennes cellules qui ont été déposées,
et les nouvelles cellules qui les remplacent, à l’intérieur de l’usine.

 

Une espèce végétale sous haute protection : viola collina (octobre 2011)


Viola Collina dans son milieu naturel.

Les aménagements qui vont être réalisés sur la Durance pour construire la future centrale du Fontenil, dénommée « Fontenil 2 », impacteront une espèce végétale protégée, « Viola collina » Besser. EDSB s’est donc engagé dans un processus de protection et de sauvegarde de l’espèce, en étroite collaboration avec le CBNA (Conservatoire botanique national alpin de Gap - Charance).

Le dossier de demande de destruction d’espèce végétale protégée a reçu un avis favorable du CNPN (Conseil National de Protection de la Nature) le 19 octobre 2009. Par conséquent, l’arrêté préfectoral n°2009.296.17 du 23 octobre 2009 autorise l’arrachage et l’enlèvement de plantes entières ainsi que la transplantation de plants à l’état végétatif ou après semis et la multiplication.

La totalité des plants impactés par le projet font l’objet de mesures de sauvegarde :

  • 1/3 des effectifs seront reconstitués par voie végétative : soit par transplantation directe d’individus complets, soit par bouturage et/ou division de souche (avec phase intermédiaire de développement et de croissance en pépinière)
  • 2/3 des effectifs reconstitués à partir de graines prélevées sur le site suivi d’une multiplication en pépinière et d’une réimplantation sur les parcelles identifiées.

Chaque année et jusqu’en 2018, les plants transplantés seront suivis pour s’assurer du succès de leur réimplantation.

 

EDSB renouvelle son soutien à la solidarité (octobre 2011)

Le 27 septembre dernier, dans les locaux de l’accueil d’EDSB, le directeur d’EDSB a remis 11 500 € à quatorze présidents d’associations briançonnaises œuvrant pour la solidarité, en présence de Monsieur le Maire et des élus en charge du domaine social.

Au-delà de cette manifestation ponctuelle, c’est toute l’année qu’EDSB reçoit des clients en difficulté de paiement et s’emploie à trouver avec eux et pour eux des solutions adaptées, afin de leur permettre le maintien de l’énergie.

Pour les plus démunis, EDSB est un conseil important puisqu’il travaille en collaboration avec le Fonds de Solidarité Logement (FSL), commission du Conseil Général, et applique le dispositif national du Tarif de Première Nécessité (TPN), dont l’éligibilité est fixée par la CAF.

 

Bilan des visites estivales 2011 de notre usine de Roche Percée (octobre 2011)


Aperçu de l’aménagement intérieur de la centrale ouverte au public en été.

L’initiative renouvelée de l’ouverture au public de notre centrale hydroélectrique s’est avérée être un nouveau succès.

Le changement de formule n’y est pas étranger car cet été 2011, ce sont les guides du service du patrimoine qui ont commenté les 7 visites proposées.

L’originalité 2011 a été l’enrichissement par le thème de l’industrie de la soie, qui a été majeure à Briançon, pour élargir le cadre purement historico-industriel de la centrale située dans le parc de la Schappe.

Quatre-vingt douze personnes ont ainsi partagé ces visites et profité des explications des guides.

Le succès de l’opération amènera vraisemblablement EDSB à renouveler cette initiative l’été prochain, pour partager davantage son patrimoine et son histoire.

 

Autorisation préfectorale concernant la centrale du Fontenil (septembre 2011)

Par arrêté préfectoral signé le 17 juin 2011, la création de la centrale du Fontenil a reçu l’autorisation de l’administration, après des années de travail et de concertation.

Tout en veillant à respecter ses engagements vis-à-vis de l’ensemble des protagonistes du dossier, EDSB peut désormais s’attacher à monter les appels d’offre pour choisir les entreprises qui seront en charge de la construction de l’ensemble du projet (prise d’eau, conduites, centrale…).

Les travaux pourront débuter en 2012, et devraient s’étaler sur 2 ans environ, pour une mise en service prévue de la centrale courant 2013. Ensuite, la part d’électricité renouvelable produite par EDSB représentera 40 à 50 % de ses ventes.

 

Dernière opportunité pour visiter en 2011 notre centrale hydro-électrique de « Roche percée » (Parc de la Schappe) ! (août 2011)

Comme annoncé dans les actualités de juin, notre usine de production d’électricité de « Roche Percée » dans le Parc de la Schappe est pour la première fois ouverte au public, à l’occasion d’un cycle de visites découvertes animées par le service du Patrimoine de Briançon.

Cette visite retrace également l’histoire de l’industrie de la soie à Sainte-Catherine.

Lors les 6 visites qui ont précédé, pas moins de 81 personnes ont été accueillies.

La dernière date du cycle de visites 2011 est le 15 septembre à 15h, ne la laissez pas passer !

Pour plus de détails, il vous suffit de cliquer sur l’affiche ci-contre ou de contacter le service du patrimoine au 04 92 20 29 49.

Bonne visite !

 

Quelle est l’origine de l’électricité que vous utilisez en étant client d’EDSB ? (août 2011)

Dans le cadre de l’article 5 du décret n°2004-388 du 30 avril 2004, les distributeurs et les producteurs qui, comme EDSB, vendent de l’électricité aux consommateurs finaux sont tenus de les informer sur l’origine de l’électricité fournie dans les conditions prévues ci-après :

  1. les différentes sources d’énergie primaire utilisées pour produire l’électricité qu’ils ont commercialisée au cours de l’année qui précède ;
  2. la contribution de chaque source d’énergie primaire à leur offre globale d’électricité au cours de l’année précédente ;
  3. la référence des publications dans lesquelles les consommateurs peuvent trouver les informations relatives à la quantité de dioxyde de carbone ou de déchets radioactifs générée par la production d’un kWh à partir de la totalité des sources d’énergie primaire utilisées par l’opérateur.

Dans le respect de ce décret, voici les éléments utiles en ce qui concerne l’électricité fournie par EDSB à ses clients :

Ci-dessus, les achats d’énergie peuvent être assimilés à des importations d’électricité, contrairement aux autres productions qui sont locales (productions injectées sur le réseau d’EDSB). Ces productions sont issues des centrales photovoltaïques et hydrauliques d’EDSB, auxquelles sont ajoutées toutes les centrales photovoltaïques et hydrauliques des clients d’EDSB, nécessairement raccordées à son réseau.

Ci-dessus, l’origine de l’électricité achetée par EDSB - et produite au niveau national par EDF - qui serait celle que consomment nos clients sans aucune production locale. Retrouvez l’impact environnemental de chaque source de production d’électricité sur www.edf.fr

Ci-dessus, la provenance de l’électricité que consomment nos clients, par nature de production, en ajoutant les productions hydrauliques et photovoltaïques locales et nationales. Au fil des mises en service des futures centrales hydrauliques et photovoltaïque d’EDSB, les importations d’électricité diminueront mécaniquement, et la part d’électricité renouvelable (hydraulique et photovoltaïque) sera de plus en plus prépondérante sur le nucléaire.

 

Les nouveaux tarifs de rachat de l'électricité photovoltaïque (août 2011)

Tarifs d’achat photovoltaïque en vigueur pour les installations faisant l'objet d'une demande de raccordement entre le 1er juillet et le 30 septembre 2011, en c€/kWh.

5 cas de figure, de T1 à T5

P+Q représentant la somme de la puissance crête de l'installation et de la puissance crête de l’ensemble des autres installations raccordées ou en projet sur le même bâtiment ou la même parcelle cadastrale.

T1 (installation respectant les critères d’intégration au bâti installée
sur un bâtiment à usage principal d’habitation)

P+Q <= 9 kWc P+Q <= 36 kWc 36 kWc < P+Q
42,55 37,23 0

T2 (installation respectant les critères d’intégration au bâti installée sur un bâtiment à usage principal d’enseignement ou de santé)

P+Q <= 36 kWc 36 kWc < P+Q
36,74 0

T3 (Installation respectant les critères d’intégration au bâti installée sur un bâtiment qui n’est pas à usage principal d’habitation, d’enseignement ou de santé)

P+Q <= 9 kWc 9 kWc < P+Q
31,855 0

T4 (Installation respectant les critères d’intégration simplifiée au bâti)

P+Q <= 36 kWc 36 kWc < P+Q <= 100 kWc 100 kWc < P+Q
27,46 26,09 0

T5 : La valeur du tarif T5 applicable aux autres installations est de 11,688 c€/kWh.

Un arrêté d’homologation de ces tarifs sera publié au Journal officiel courant septembre par les ministres en charge de l'énergie.
Source : Commission de Régulation de l’énergie, www.cre.fr.
Cliquer ici pour consulter le texte officiel.

 

EDSB à nouveau mécène de la culture briançonnaise (août 2011)

Le 8 juillet dernier, au Centre d’Art Contemporain, sur la place d’Armes à l’intérieur de la cité Vauban, le directeur d’EDSB a remis 10 500 € à huit présidents d’associations culturelles briançonnaises, en présence de Monsieur le Maire et des élus en charge de la culture et en charge de la relation avec les associations (photo ci-contre).

Cette remise de dons a précédé le vernissage d’une exposition franco-italienne d’art contemporain.

EDSB peut également apporter un soutien logistique pour l'alimentation électrique de certaines manifestations, en veillant à facturer ses prestations au plus juste et à répondre dans les meilleurs délais aux demandes qui lui parviennent. Ce fut le cas cette année encore pour l'alimentation électrique du spectacle "Forts en Fête" au Fort des Têtes, qui a été assurée en grande partie par le groupe électrogène d'EDSB.

 

 

Les nouveaux tarifs de l'électricité au 1er juillet 2011 (juillet 2011)

L'arrêté tarifaire du 28 juin 2011 annonce la mise en application des nouveaux Tarifs Réglementés de Vente (TRV), avec application cette année au 1er juillet 2011, alors qu'elle se produisait généralement le 15 août auparavant. Contrairement à la variation tarifaire du 15 août 2010, celle-ci n'est pas différenciée selon les catégories de client, les puissances et les options tarifaires choisies mais elle s'applique uniformément sur les abonnements et sur les consommations.

L'arrêté annonce des hausses moyennes de :

  • + 1,7 % pour les clients « Tarifs bleus »(dont la puissance souscrite est inférieure ou égale à 36 kVA),
  • + 3,2 % pour les clients « Tarifs jaunes » (dont la puissance souscrite est comprise entre 36 et 250 kVA / 215 kW),
  • + 3,2 % pour les clients « Tarifs verts » (dont la puissance souscrite dépasse 250 kVA ou 215 kW).

Vous trouverez en cliquant sur ce lien (pdf, 120 ko) les nouvelles grilles tarifaires du tarif bleu.

Notre équipe d'accueil reste à votre disposition pour vous renseigner au 04 92 21 51 51.

 

Le livre édité à l’occasion des 20 ans d’EDSB est disponible (juin 2011)

Vaste thème qu’est L’électricité dans le Briançonnais du 19ème au 21ème siècle, et pourtant il fallait bien élargir autant les recherches pour traiter les différents sujets qui vous intéressent, et répondre aux questions que vous vous posez peut-être sur une société comme EDSB, véritable originalité dans le paysage énergétique national.

Vous apprendrez comment une concession locale destinée initialement à améliorer l’éclairage des baraquements militaires est devenue un pilier économique en fournissant l’énergie nécessaire grâce à la première usine de Pont-Baldy, comment est née la REB (« la régie ») et comment elle s’est développée, jusqu’à devenir EDSB en 1991.

Vous connaîtrez notamment toute l’histoire du barrage de Pont-Baldy, l’entreprise contemporaine EDSB telle que vous la connaissez et tous ses projets…

Ce bel ouvrage de 96 pages est disponible à notre siège, place Médecin Général Blanchard, aux conditions suivantes* :

  • Prix public conseillé : 21 € TTC
  • Tarif spécial consenti à tous les clients d’EDSB : 10 € TTC
  • Tarif préférentiel consenti aux clients d’EDSB qui ont choisi le prélèvement automatique pour régler leurs factures d’électricité : 5 € TTC
  • Offre exclusive consentie aux clients d’EDSB qui ont choisi la mensualisation pour régler leurs factures : gratuit. Les clients concernés seront avertis dans les prochaines semaines et invités à retirer leur ouvrage dans des créneaux qui leur seront indiqués.

*Offre valable dans la limite des stocks disponibles. Le bénéfice des offres spéciales est limité à un ouvrage par abonnement actif. Les ouvrages supplémentaires sont disponibles au prix public.

 

 

Découverte d'ossements lors du déplacement du poste Artaillaud (juin 2011)


à gauche, la fouille dans laquelle ont été trouvés des ossements. Au centre, la livraison de la nouvelle cabine. À droite, le raccordement au réseau.

Dans le cadre du remplacement du réseau électrique 5,5 kV par du réseau 20 kV, EDSB va procéder au déplacement du poste de distribution publique  « Artaillauds » (poste : un transformateur dans un local dédié) d’une centaine de mètres, actuellement en haut du chemin vieux.

Ce chantier a démarré en avril 2011 par la création d’une fouille dans laquelle sera implanté le futur poste partiellement enterré (photo de gauche). Des ossements humains ont alors été découverts en creusant, à seulement quelques dizaines de centimètres sous terre. Aussitôt le service Régional de l’archéologie (qui dépend de la D.R.A.C. de la région PACA, lui-même sous l’égide du ministère de la culture) a été contacté par EDSB pour connaître la marche à suivre. Le 11 mai 2011 l’expert de la DRAC s’est rendu sur place et le 6 juin dernier nous avons reçu son rapport qui estimait qu’il s’agissait probablement d’un ancien cimetière protestant, et que les ossements trouvés ne seraient pas antérieurs au 16ème siècle. En collaboration avec les pompes funèbres, les ossements ont été ré-inhumés dans une fosse commune.

Le 15 juin dernier, la « cabine » (habitacle servant à abriter le transformateur) ainsi que le transformateur ont été livrés, et mis en place dans la fouille (photo du milieu). Les raccordements au réseau électrique sont en cours (photo de droite), et la mise en service de ce nouveau transformateur 20 kV est prévue sous les prochaines semaines.

Quant à l’ancien poste, il sera complètement démantelé et libéré par EDSB dans le dernier trimestre 2011.

 

Passage de relais à EDSB (juin 2011)


à gauche, Gérard Fromm remet la médaille de la Ville à Dominique Royer. À droite, le nouveau directeur d'EDSB, Marc Platon, se présente.

Lundi 6 juin 2011, à 17h, une centaine de personnes se sont rassemblées à la salle du Vieux Colombier, à l'occasion du pot de départ de Dominique Royer, directeur de l'EDSB (entreprise locale de distribution d'électricité dont l'actionnaire majoritaire est la commune de Briançon).

Lors de cette manifestation festive et conviviale, Monsieur le Maire de Briançon, Gérard FROMM, lui a remis la médaille de la ville (photo de gauche). Avec Didier MARCADET, Président d’EDSB, tous deux ont dressé un bilan positif du mandat de 4 ans de M. ROYER, et lui ont souhaité la même réussite à ERDF.

Marc PLATON (photo de droite), nouveau Directeur d’EDSB issu de la production hydraulique d’EDF, s’est ensuite présenté aux convives avant de les inviter à prendre le verre de l’amitié.

Le livre édité à l’occasion des 20 ans d’EDSB a été présenté en avant-première lors de cette manifestation. Il est désormais officiellement disponible à la vente au grand public et à nos clients, à des tarifs préférentiels. Renseignements au 04 92 21 51 51. 

 

Laissez-vous conter… Briançon ! (juin 2011)

Passionné(e)s d’histoire, de patrimoine industriel local, depuis le 31 mai dernier, notre usine de production d’électricité de « Roche Percée » dans le Parc de la Schappe est à nouveau ouverte au public, cette fois à l’occasion d’un cycle de visites découvertes animées par le service du Patrimoine de Briançon.

Cette visite retrace également l’histoire de l’industrie de la soie à Sainte-Catherine.

Pour connaître toutes les modalités utiles (dates, heure), il vous suffit de cliquer sur l’affiche ci-contre ou de contacter le service du patrimoine au 04 92 20 29 49.

7 dates sont définies, pour répondre au mieux à vos attentes et coller à vos disponibilités.

Bonne visite !

 

Changement de directeur d’EDSB : Marc PLATON succède à Dominique ROYER (mai 2011)

Au terme de son mandat au sein d’EDSB, Dominique Royer a choisi de réintégrer ERDF – d’où il était issu avant d’intégrer EDSB – cette fois en bordure de la Méditerranée. Nous lui souhaitons une grande réussite.

Marc Platon lui succède au sein d’EDSB depuis début mai 2011. Son parcours : ingénieur de l’École Centrale de Nantes, il a commencé sa carrière à EDF en 1982 sur la Durance, puis a occupé plusieurs postes de direction à EDF dans l’exploitation hydraulique des vallées de l’Ariège, du Tarn puis de la Maurienne (celle de l’Arc).

En 2003, il prend la direction de la centrale thermique – fioul - de Ponteau (sur la commune de Martigues), où il participe au projet de construction de deux centrales à cycles combinés gaz (puissance totale de l’installation : 900 MW) destinées à se substituer à terme, au fioul. Les premiers MWh de cet équipement alimenteront la région PACA dès l’année 2011.

En 2008, il rejoint l’état major de l’Unité de production EDF Méditerranée, où il prend la direction du département production, dont la mission consiste à optimiser le placement de la production des centrales hydrauliques EDF en région PACA.

De ces 29 années passées à EDF, Marc Platon ne garde que de bons souvenirs, avec un petit pincement au cœur lorsqu’il évoque la Maurienne qu’il a dû quitter pour poursuivre sa carrière.

Aujourd’hui c’est avec grand plaisir qu’il retrouve les montagnes alpines qui lui sont chères, partant pour un nouveau challenge au sein d’EDSB, « une entreprise qui avance, porteuse de projets d’avenir dans le respect de valeurs fondamentales, apportant une réponse aux risques écologiques, économiques et sociaux ». Il est « fier d’intégrer cette entreprise qui participe activement au développement économique et au service public local ».

 

La vidange est terminée, Pont Baldy produit !(mai 2011)


à gauche, photo du prise du pied du barrage, lorsqu'il était vide. À droite, le démontage de la turbine.

Le vendredi 13 mai à 19h20, la turbine de Pont baldy a repris sa rotation habituelle, 4 Mégawatt de puissance affichée au compteur. À cette puissance, ce sont 200 000 kWh qui sont produits pendant le week-end.

Le moment du bilan de la vidange décennale est venu et EDSB peut afficher une grande satisfaction : les délais ont été tenus, les objectifs environnementaux ont été respectés, d'importants travaux ont été réalisés dans les conditions imaginées, aucun accident n'a été recensé. Le travail et la mobilisation de l'ensemble des techniciens d'EDSB a produit ses effets, ils peuvent en être fiers ! EDSB souhaite également remercier toutes les entreprises prestataires, dont certaines de la région, qui ont largement contribué à ces travaux.

Les travaux ne sont pas pour autant terminés sur cet ouvrage. EDSB, concessionnaire de l'installation jusqu'en 2043 a entrepris un programme de rénovation afin d'optimiser l'exploitation. Ces travaux seront réalisés, grosso modo dans un délai de 5 ans en gardant à l'esprit la pérennité de l'ouvrage et sa production électrique annuelle : entre 15 et 20 Millions de kWh suivant l'hydraulicité donc toujours renouvelable !

RDV sans doute le 1er avril 2021 pour l'ouverture de la vanne de fond qui marquera le début de la prochaine vidange.

 

Naissance d’une filiale d’EDSB : la SEVE (mai 2011)


les énergies renouvelables promises à un brillant avenir
dans le Briançonnais, avec SEVE et EDSB !

Dans le cadre du programme AGIR de la région PACA, la commune de Puy Saint André a été sélectionnée pour son idée originale de créer une coopérative énergétique sous forme de société d’économie mixte, la « SEVE » (Soleil - Eau - Vent - énergie).
Le but de cette entité : fournir de l’électricité propre à la commune et atteindre une indépendance énergétique ! Et pour ce faire, si la commune Puy Saint André garde la main avec 51% du capital, elle a proposé aux habitants de rentrer dans le capital, ne fusse qu’avec une seule action, offre que 31 familles ont saisie en déboursant 300 €, la valeur nominale de l’action. Le reste du capital est réparti entre SOLIRA Investissements (5%), entreprise leader en énergies renouvelables à partir de l’épargne populaire et EDSB qui détient 34% des parts : « Il est important pour la commune d’avoir EDSB à nos côtés car il s’agit d’une entreprise locale à la compétence reconnue tant dans le domaine technique que juridique et financier » commentait Pierre Leroy, le maire, dans le Dauphiné Libéré du 19 mai 2010.

Immatriculée le 18 janvier 2011, la SEM SEVE exploite depuis le mois de mai de la même année 20 m² (2,8 kWc) de panneaux photovoltaïques installés sur le toit de la mairie de Puy Saint André (photo ci-contre) bientôt rejoints par 110 m² de panneaux complémentaires qui assureront 14,72 kWc et 60 m² (7,82 kWc) qui trouveront place sur la toiture d’une maison.

à l’étude : 715 m² (98,67 kWc) sur les toits du gymnase Chancel de Briançon.

Vous retrouverez prochainement une rubrique entièrement dédiée à la SEVE sur le site d’EDSB.

 

2010 : une excellente année pour EDSB ! (mai 2011)

L'année 2010 est une bonne année pour EDSB, de la même veine que les exercices précédents.

La meilleure hydraulicité depuis 2001 a permis de produire 31,5 millions de kWh soit le tiers des ventes d'EDSB. Celles-ci ont progressé de plus de 4% par rapport à 2009 avec l’année la plus froide depuis 20 ans dans le briançonnais.

La qualité de fourniture de l'électricité est excellente avec, pour la troisième année consécutive, un temps moyen de coupure sur l'année inférieur à 30 mn par client.

La principale satisfaction reste la fidélité des clients à EDSB qui repose sur une relation de confiance que l'on s'attache à entretenir. La fréquentation en hausse de notre accueil physique, de notre site internet (22 000 consultations en 2010), les retours sur les lettres envoyées aux clients et le succès de notre stand au salon du développement durable confirment que la communication et la proximité sont des attentes fortes de notre clientèle.

EDSB dispose désormais du barrage de Pont Baldy, en tant que concessionnaire, jusqu’au 31 décembre 2043, ce qui va lui permettre d’investir sereinement sur cet ouvrage si important avec ses 16 millions de kWh produits chaque année. La ville de Briançon bénéficiera en contrepartie, jusqu’en 2043, d’une redevance équivalent à 10% du chiffre d’affaires du barrage, soit environ 85 000 €/an.

La création de la SEM « SEVE » (Soleil, Eau, Vent, énergie) par la commune de Puy Saint André, dont EDSB est actionnaire à hauteur de 34%, montre notre intérêt à coopérer avec les communes voisines et la volonté d’être un acteur du développement durable sur le briançonnais.

Le résultat financier, qui sera présenté à l'assemblée générale du 6 juin, fait apparaître un bénéfice de 1 018 000 € pour un chiffre d'affaire de 8 318 000 €. Le résultat net cumulé d’EDSB sur les 5 dernières années est de 4,3 M€. Une partie de ce résultat a été mis en réserve et permettra de financer les projets futurs d’EDSB, au premier rang desquels figure la centrale hydraulique du Fontenil.

 

120 ans d’électricité dans le Briançonnais (avril 2011)


Dominique ROYER à la tribune

la couverture de l’ouvrage bientôt disponible

Le vendredi 15 avril dernier, vous avez peut-être eu l’occasion de rencontrer Dominique ROYER, Directeur d’EDSB, qui s’est exprimé sur le thème « 120 ans d’électricité dans le Briançonnais », à l’occasion d’une conférence organisée par l’Université du Temps Libre du Grand Briançonnais (UTL).

La fréquentation enregistrée a montré à quel point les briançonnais sont attachés à cette entreprise unique dans notre département, et intéressés par le thème de l’énergie en général.

Vous n’avez pu venir à cette conférence ou vous souhaitez en savoir plus ?

EDSB a débuté officiellement son activité le 1er janvier 1991.
à l’occasion de ses 20 ans, dans un ouvrage spécialement édité, nous avons souhaité retracer l’histoire de l’électricité dans le briançonnais de 1892 à 2011, et esquisser les perspectives d’avenir d’EDSB. Ce livre de 96 pages sera produit à 5 000 exemplaires et disponible fin mai.

Les clients d’EDSB bénéficieront de conditions privilégiées : le livre sera offert aux clients mensualisés, vendu 5 € pour les clients domiciliés et 10 € pour les autres, le prix public étant de 21 €.

 

Bilan du Salon 2011 du développement durable (avril 2011)


Ci-dessus, la remise du VAE au gagnant du quizz 2011,
Thomas, 13 ans, résidant à Château-Ville Vieille (05350).

Un salon qui ne consomme que de l’énergie renouvelable

Alors que le salon (stands + besoins communs) a consommé 360 kWh pendant les 3 jours, la centrale photovoltaïque d’EDSB (installée sur le toit des tennis couverts qui abritait le salon) a produit 1769 kWh sur la même période. L’énergie utilisée par le salon a donc été d’origine renouvelable à hauteur de 100 % de ses besoins.

L’animation "VAE (Vélo à Assistance électrique) à gagner"

113 bulletins ont été recueillis sur les trois jours du salon. Le tirage au sort a été réalisé parmi les 39 bulletins qui ont répondu correctement à toutes les questions du quizz. Les 38 autres recevront prochainement le livre « EDSB, 20 ans » édité tout spécialement à l’occasion du 20ème anniversaire de l’entreprise. Nous remercions les 74 autres participants de leur participation.
les réponses au quizz 2011 sont disponibles en cliquant ici

L’animation "visite de la centrale photovoltaïque"

Sur deux créneaux horaires, les samedi 9 et dimanche 10 avril à 15h, 30 personnes ont eu la primeur de visiter notre première centrale photovoltaïque, implantée sur la toiture des tennis couverts de Briançon, tout récemment mise en service.

L’animation "visite du barrage de Pont-Baldy" en période d’"assec"

Sur quatre créneaux horaires, les samedi 9 et dimanche 10 avril à 10h et 11h, 40 visiteurs ont visité notre barrage de Pont-Baldy en période d’assec, à l’occasion très exceptionnelle de sa vidange décennale.

 

Vidange de Pont Baldy, la vanne sera ouverte vendredi (mars 2011)


à gauche : truite de 35 cm prête à retrouver la rivière. À droite  : réintroduction des truites.

Tous les plannings sont arrêtés, les dernières vérifications sont réalisées et les premières actions de préparation sont en cours.

La pêche électrique de sauvegarde et d’inventaire sur la Cerveyrette en aval du barrage a débuté mercredi 23 mars. Sur la première journée 199 truites ont été pêchées, jeudi elles étaient 95. À l’heure où ces lignes sont écrites le score du nombre de prises de la première journée est en passe d’être pulvérisé. Les spécimens de la journée, comme ceux des jours précédents sont prêts à être réintroduits sur la Cerveyrette, le long du col de l’Izoard. D’ici à la fin de la semaine prochaine, la totalité du parcours de la Cerveyrette en aval du barrage sera pêchée.

EDSB rappelle que les accès à la retenue ainsi qu’au barrage par l’aval sont réglementés suivant un arrêté préfectoral et un arrêté municipal pendant toute la période de vidange du 1er avril au 15 mai. La pêche sur la Cerveyrette en aval du barrage est interdite durant cette même période.

Pendant le vidage du plan d’eau qui durera du 1er au 5 avril, le débit de la Cerveyrette sera d’environ 4 mètres cube par seconde, ce qui correspond au turbinage maximum habituel de l’usine. Pendant ces 5 à 6 jours des agents d’EDSB surveilleront 24 heures sur 24 le barrage et les rives de la rivière.

[l'Arrêté Municipal est téléchargeable ici : l'Arrêté Municipal concernant la circulation et le stationnement 1,8 Mo, l'Arrêté Préfectoral est téléchargeable ici : l'Arrêté Préfectoral modifié autorisant la vidange 1,8 Mo ]

 

Les nouvelles conditions générales de vente d'EDSB (mars 2011)

Après presque 20 ans de bons et loyaux services, les anciennes conditions générales de fourniture d'électricité au tarif réglementé dit "bleu" - Puissance souscrite inférieure ou égale à 36 kVa - cèdent la place à de nouvelles conditions générales, actualisées, plus complètes, et en phase avec la règlementation - notamment le code de la consommation - et les marchés de l'énergie, en constante mutation. 

Ces conditions générales ont été soumises aux avis de la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (ex DGCCRF : Direction Générale de la Consommation, de la Concurrence et de la Répression des Fraudes) et de la FNCCR (Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies) et ont intégré leurs propositions.

Diffusées à tous nos clients de novembre 2010 à février 2011, elles entreront en vigueur au 1er avril 2011.

Nos services sont à votre écoute au 04 92 21 51 51, pour toute question que vous vous poseriez à leur sujet.

Bonne lecture !

[les nouvelles CGC sont téléchargeables ici : Nouvelles conditions générales de vente 188 ko ]

 

Nouveaux tarifs photovoltaïques au 10 mars 2011 (mars 2011)


le projet d’EDSB sur les tennis couverts d’une puissance de 100 kWc,
qui sera mis en service début avril 2011.

L’explosion du nombre de projets photovoltaïques observée fin 2011 avait conduit le gouvernement à geler les demandes pour les installations d’une puissance supérieure à 3 kWc pendant 3 mois.

L’arrêté du 4 mars 2011 met fin à ce moratoire et précise les conditions de rachat de l’électricité produite pour les nouveaux projets. Les tarifs d’achat valables à partir du 10 mars 2011 sont fixés à 20% en dessous du tarif en vigueur au 1er septembre 2010 et seront ajustés trimestriellement en fonction des volumes de projets déposés et des baisses de coûts attendues estimées à 10% par an.

Les installations d’une puissance de plus de 100 kWc (environ 1000 m² de panneaux) feront l’objet d’un appel d’offres qui fixera le tarif de rachat. Le pétitionnaire proposant le tarif de rachat le plus bas, à caractéristiques techniques équivalentes, décrochera l’appel d’offre.

Une bonne nouvelle pour les particuliers, la puissance de l’installation sur leur maison est désormais limitée à 9 kWc, au lieu de 3 kWc. Le tarif de rachat en vigueur pour une demande validée avant le 30 juin 2011 est désormais de 0,46 €/kWh, pour une installation intégrée au bâti.

Le lien ci-dessous vous permet de calculer votre tarif d’achat pour une nouvelle installation :
www.developpement-durable.gouv.fr/simulateur-photovoltaique

Sur le plan fiscal, le crédit d’impôt de 50% du coût des matériels est toujours en vigueur pour les installations de moins de 3 kWc, et les revenus du produit de la vente d’électricité ne sont toujours pas imposables. Pour les installations entre 3 et 9 kWc, il existe encore un flou sur les dispositions fiscales.

 

La vidange de Pont Baldy approche… (mars 2011)

La vidange de Pont Baldy approche, le 1er avril à 10h00 EDSB ouvre la vanne de fond qui permet de vider la retenue ! On retrouvera l’amont de la retenue telle que sur la photographie ci-contre.

D’ici là, nous ferons une information publique dans la salle Albert Bourges à Pont-de-Cervières le mardi 22 mars 2011 à 18h00. Toutes les personnes qui souhaitent avoir une information complète de la vidange seront les bienvenues.

Pourquoi vidange t-on ?

Le barrage de pont Baldy fait partie des « grand barrages » et à ce titre il est soumis à une surveillance et une réglementation stricte dont l’application est vérifiée par la Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement (DREAL). La règlementation impose de visiter au moins une fois tous les dix ans les parties habituellement noyées du barrage. On vide donc la retenue et à cette occasion une expertise du génie civil (le mur et ses fondations) ainsi que de la vantellerie (les vannes et leurs mécanismes) sera réalisée. EDSB profite de cette « occasion » pour effectuer un nombre important d’interventions de maintenance sur le barrage, les vannes, la conduite forcée, mais aussi dans l’usine de production d’électricité. À l’issue de cet Examen Technique Complet (ETC) un dossier étayé sur la « santé » de l’ouvrage est fourni à l’administration.

La date de reprise de l’exploitation normale de la retenue est prévue pour la mi mai 2011. Pendant les dix prochaines années, cet ouvrage bien connu des briançonnais continuera à produire une électricité qui permet à EDSB d’afficher un contenu minimum de 30 % d’énergie renouvelable dans le total de ses ventes d’électricité.

 

Cartographie des réseaux d'EDSB (février 2011)

EDSB a entamé un chantier de fond visant à numériser la cartographie de l’ensemble de ses réseaux et installations (câbles, poteaux électriques, transformateurs) mais aussi de ses « branchements » (raccordement des clients sur le réseau public comprenant notamment les compteurs et les BTR - Boitiers de Télé-Report).

Le Système d’Information Géographique (SIG) ainsi constitué permettra ainsi de :

  • Disposer d’une base de données permettant de faciliter et optimiser les interventions programmées (entretiens, plans de renouvellement…),
  • Améliorer notre réactivité dans la localisation de défauts ou de pannes pour diminuer le temps global de coupure d’électricité de nos clients,
  • Fournir aux entreprises de travaux publics des cartes avec la position exacte des réseaux afin de minimiser les risques d’accrochage de câbles.

Quatre techniciens sont mobilisés pour mener à bien cette mission qui consiste à relever les coordonnées satellite de chaque installation ou matériel avec un GPS, et à positionner et identifier chaque point GPS sur le cadastre (nature de l’installation ou de l’équipement).

Sur la photo ci-contre, l’exemple d’une partie de cadastre sur laquelle le réseau EP est précisément représenté (une couleur de point selon le type de lampe). Les repérages de réseaux se font actuellement à Prelles (commune de St Martin de Queyrières), et les repérages de branchement sont en cours au Quartier Fontchristiane (Commune de Briançon).

 

EDSB bientôt producteur photovoltaïque (février 2011)

À l’occasion de sa réunion trimestrielle, le Conseil de Surveillance et le Directoire d’EDSB (photo-ci contre) se sont rendus le 17 février dernier sur le chantier de la première - et future - centrale photovoltaïque d’EDSB, dont les panneaux sont posés sur les toits des tennis couverts de Briançon, grâce à une convention de location de toiture signée avec la Commune.

Les conditions météorologiques de janvier ayant été très favorables, les travaux de pose ont pu avancer et devraient se terminer sous 10 jours. Il reste à créer le local technique de gestion de la production, et la mise en service de la centrale pourra se faire courant mars 2011.

Quelques chiffres clés :
Les 750 m² de panneaux photovoltaïques correspondent à une puissance installée de 103,4 kWc.
La production annuelle estimée est d’environ 140 000 kWh par an, soit une recette brute de 70 000 € environ.
Le coût de cette centrale, supporté exclusivement par EDSB, s’élève à 425 300 € HT.

 

Éclairage public : en route pour les économies ! (février 2011)

Avec l’objectif de générer des économies d’énergies sans dégrader la qualité de l’éclairage public, la Commune de Briançon a décidé d’acquérir des horloges astronomiques (photo ci-contre) pour équiper les 130 points de commande qui pilotent l’allumage des 1800 points lumineux du réseau d’éclairage public de la Commune.

Concrètement, l’allumage de l’éclairage public sera simultané pour toute la Commune, et s’adaptera automatiquement à la longueur des jours, variables selon les saisons. En été, les plages de fonctionnement seront faibles. En hiver, elles seront plus longues.

Le système actuel qui régule l’éclairage public est fonction de la luminosité relevée, avec en cas de passages nuageux de forte opacité qui accompagnent le brouillard ou les intempéries, des allumages inopinés parfois en plein jour.

EDSB réalise la pose de ces horloges dans la cadre de son contrat d’entretien de l’éclairage public. A ce jour, un tiers des points de commande est équipé. A terme, et selon les données du constructeur du produit, quand l’ensemble du parc sera équipé, ce sont 7 à 11 % - selon le réglage souhaité des appareils - d’économies sur la facture d’électricité de l’éclairage public qui pourront être réalisées.

 

Panne électrique du 31 janvier 2011 (février 2011)


ailettes de refroidissement du transformateur,
dans leur état normal en haut, arrondies en bas,
en raison de la surpression interne à la cuve
(étanche) suite au court-circuit interne

La moitié des clients d’EDSB a subi une coupure de courant le 31 janvier 2011 vers 15h10. La plupart ont retrouvé l’électricité environ 10 minutes après la coupure. L’origine du défaut était sur le transformateur du poste de la Porte d’Embrun. Les derniers clients qui ont retrouvé l’électricité se situaient donc dans la vieille ville, il était environ 16h30. Une alimentation provisoire par le poste « Blanchard » a été installée et le remplacement du transformateur en défaut a été réalisé le 1er février.

Pourquoi un défaut sur un transformateur de « quartier » peut-il entraîner une coupure de plusieurs milliers de clients ?

En effet, des protections existent à plusieurs niveaux sur le réseau de distribution et ces dernières permettent, en cas de défaut, de circonscrire la coupure à un minimum de clients. C’est le cas pour le plus grand nombre d’incidents générant un court-circuit de forte intensité qui peut être détecté par des fusibles ou par un disjoncteur.

En l’occurrence le défaut que nous avons subi est relativement rare car de très faible intensité. Dans notre jargon, ce type de panne s’appelle « une terre résistante ». Pour détecter de telles intensités de défaut, il faut des systèmes sensibles qui ne peuvent être installés qu’au niveau du « poste source » sur le réseau 20kV. Le réseau d’EDSB est raccordé à travers deux lignes au niveau du poste source de Briançon, d’où la coupure de la moitié de nos clients en cas de coupure de l’une d’elle.

Une fois l’incident détecté, pour trouver son origine exacte nous ne pouvons qu’agir par « découpage » du réseau avec remise sous tension par tronçon. C’est ce qui explique que tous les clients n’ont pas retrouvé l’électricité en même temps et que pour certains, quelques minutes après la remise en service, une nouvelle coupure est intervenue.

Les appareils télécommandés installés sur le réseau nous ont permis de minimiser le temps de recherche de défauts. De ce point de vue, nous avons encore des possibilités d’installation d’appareils qui nous permettront d’être toujours plus réactifs. Il est prévu en 2011 qu’EDSB installe 6 nouveaux appareils commandés à distance.

 

Bilan qualité de fourniture 2010 (janvier 2011)


Ci-dessus le tout nouveau poste source de Valloire, implanté par l'entreprise
SOREA, confrère d'EDSB. Grâce aux progrès et aux efforts d'intégration,
celui-ci s'intègre parfaitement dans son environnement (performances
esthétique, acoustique et technique).

Pour la 3ème année consécutive les clients d'EDSB ont subi, en moyenne, moins de 30 mn de coupures d'électricité (temps cumulé annuel). Cet indicateur de performance, appelé « critère B » 2010 est ainsi de 28 mn, un peu moins bon qu'en 2009 avec 21 mn mais toujours largement meilleur que la moyenne nationale qui est à plus de 60 mn.

Avec 12 pannes seulement en 2010 dont 4 sur le réseau 20 kV, le bilan aurait pu être encore meilleur, la réactivité d'EDSB s'étant largement améliorée depuis 3 ans avec un outil de téléconduite et 16 interrupteurs télécommandés permettant de modifier à distance nos schémas électriques pour « contourner » le défaut.

Mais le 4 décembre 2010 à 6h34 du matin, une panne sur le réseau ERDF de Villard Saint Pancrace a privé d'électricité le poste « Chazal », une des deux sources principales d'alimentation d'EDSB, et les 5250 clients qu'il dessert. Avec 16 mn de coupure (rétablissement à 6h50) suivi de deux coupures brèves d'une minute pour manoeuvres, cet incident a lui seul a « coûté » 8 mn sur le critère B (moyenne entre les clients coupés 16 mn et ceux qui n'ont pas été coupés).

Cette nouvelle panne sur notre alimentation principale, identique à celle du 19 décembre 2009, met en évidence le besoin de sécuriser l'amont du réseau d'EDSB.

Le projet de création d'un « poste source » – point de livraison directement connecté sur le réseau RTE (transformateur 63 kV/20 kV) – répond à cet objectif. Cette solution permettrait en outre de faire face sereinement aux évolutions de puissance appelée que nous constatons encore cette année. Avec près de 31 MW appelés le 19 décembre, le record de 2009 a en effet été battu de 6 %. Si la décision est prise en 2011, le poste source pourrait être construit en 2015, en même temps que les travaux RTE sur ses réseaux (projet Haute Durance).

 

EDSB s'engage durablement avec l'AAPPMA de Briançon (janvier 2011)

L'eau est une ressource commune, partagée entre les différents usages tels que l'irrigation, la pêche, les sports d'eaux vives et la production d'électricité.

EDSB, avec 3 centrales hydroélectriques en service (Pont Baldy, Roche Percée et Randon) et un projet (Fontenil) s'attache à respecter les autres usagers et à entretenir avec eux une relation de proximité permettant de répondre en temps réel à toute question ou difficulté qui peut se présenter.

Dans ce sens, Eric Bellon, Président de l'AAPPMA (Association Agréée pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique) de Briançon et Dominique Royer, Directeur d'EDSB, ont signé le 19 janvier 2011 une convention de partenariat sur 5 ans par laquelle EDSB pourra notamment aider au financement des ateliers « pêche nature » à destination des enfants, de l'alevinage des parcours de pêche et d'actions de protection du milieu aquatique.

Le volet 2011 de la convention répond à la problématique liée à la vidange décennale du barrage de Pont Baldy et le volet 2012-2015 sera mis en oeuvre en cas d'obtention de l'autorisation pour le projet du Fontenil.

Dans le même esprit, deux autres conventions sont prévues avec l'ASL des canaux du Fontenil et le Comité Départemental de Canoë Kayak.

 

L’éclairage d’aujourd’hui et de demain : êtes-vous bien « éclairé » ? (janvier 2011)

La meilleure lampe n’est pas forcément la plus performante ni la plus chère, c’est avant tout celle qui répond le mieux à vos besoins.

Vous avez peut-être remarqué dans les rayons de lampes, que les modèles à filaments « classiques » (famille des lampes à incandescence) ont commencé à disparaître. Dès le 30 juin 2009, les lampes de 100 W on été retirées de la vente, suivies par les 75 W fin 2009. Une nouvelle étape se profile pour le 30 juin 2011 avec le retrait des lampes de 40 W. La disparition complète des lampes à incandescence est prévue pour toute l’Europe en 2012.

L’objectif est de réaliser des économies d’énergies conséquentes, les lampes basses consommations permettant de diviser par 4 ou 5 la consommation d’électricité pour un éclairement en théorie identique.

Les nouveaux produits présents désormais dans les magasins, lampes basses tension, lampes « économies d’énergie », LED peuvent déconcerter l’utilisateur non averti, d’autant plus que les prix sont sans commune mesure avec celui des anciens modèles. Faire le bon choix, pour une lampe plus chère mais qui aura une durée de vie multipliée par 6 à 10 n’est pas si simple.

Pour vous aider, vous pouvez consulter ou télécharger le document de l’ADEME sur ce sujet ici.

Pour ceux qui veulent vraiment tout savoir sur l’éclairage, l’AFE (Association Française de l’Eclairage) met à disposition sur son site internet un module « e-learning » (formation en ligne) dynamique et convivial pour que chacun puisse appréhender ces différents produits et parfaire ses connaissances à leur sujet. Pour le consulter, il vous suffit de cliquer sur le lien ci-après : http://www.afe-eclairage.com.fr/e-learn/.

Taxe sur la consommation finale d'électricité TCFE (janvier 2011)

Les taxes communales et départementales sur l'électricité (TLE) sont remplacées à partir du 1er janvier 2011 par les Taxes sur la Consommation Finale d'électricité (TCFE).

Elles sont au nombre de trois :

  • La Taxe Communale sur la Consommation Finale d'électricité (TCCFE), dont le produit sera reversé aux communes.
  • La Taxe Départementale sur la Consommation Finale d'électricité (TDCFE), dont le produit sera reversé au département.
  • La Taxe Intérieure sur la Consommation Finale d'électricité (TICFE) qui concerne les clients dont la puissance souscrite est supérieure à 250 kVA. Ces derniers étaient précédemment exonérés des TLE.

Le produit sera reversé au budget de l'état par l'intermédiaire des Douanes. La TICFE ne fera pas l'objet de frais de perception par le fournisseur.

Voici le tableau récapitulatif selon les puissances souscrites (Ps):

Ps<36 kVA
Tarif bleu
9kVA ST
8000kWh/an
9kVA ST
6000 kWh/an
Ps>36 kVA
Tarif jaune
Ps>250 kVA
Tarif vert
TLE* 9,6% facture HT 70,17 € TTC 63,11 € TTC 3,6% facture HT -
TCFE 9 €/MWh 86,11 € TTC 64,58 € TTC 3 €/MWh 0,5 €/MWh

*Les TLE étaient proportionnelles au montant de la facture (consommation + abonnement). Les taux de TVA appliqués étaient de 5,5% pour la partie de taxe sur l'abonnement et de 19,6% pour les consommations.

Le montant pour le territoire d'EDSB est réparti avec 2/3 au profit des Communes et 1/3 pour le Département. Cette répartition est maintenue pour les TCFE.

L'effet de la réforme sera extrêmement variable d'un site à l'autre, mais de manière générale, les gros consommateurs seront pénalisés et les petits consommateurs avantagés, du fait de la suppression des taxes sur les abonnements.

 

EDSB vous souhaite une bonne année 2011 ! (janvier 2011)

EDSB a démarré son activité au 1er janvier 1991 et fête ainsi ses 20 ans à l'aube de cette nouvelle année.

Voici un premier bilan de l'année 2010, qui confirme la bonne santé d'EDSB.

Les Briançonnais et les Saint Martinous, depuis 2001, ont choisi de maintenir leur confiance à leur entreprise historique en lui restant fidèle à 100%.

L'année 2010 a été marquée par le retour à une hydraulicité quasi normale, en tout cas la meilleure depuis 2002, après 7 années où la tentation était grande d'invoquer le réchauffement climatique comme cause de la nette baisse de la pluviométrie. La part des énergies renouvelables représente ainsi le tiers de la consommation d'électricité, avec l'apport encore modeste (0,1%) mais en forte progression du photovoltaïque (45 producteurs).

La qualité de la fourniture d'électricité est bonne pour la 3ème année consécutive avec moins de 30 mn de coupure par client, nettement mieux que la moyenne nationale.

La fréquentation en hausse de notre accueil clientèle, démontre, s'il en était besoin, que le maintien d'une relation de proximité répond à une attente forte de votre part. Par ailleurs, plus de 300 clients ont bénéficié d'une optimisation de leur contrat de fourniture d'électricité, soit en nous rendant visite soit en utilisant la « calculette » en ligne sur notre site internet.

L'ancrage local d'EDSB s'est également traduit en 2010 par :

  • une politique de mécénat à destination des associations sportives, culturelles et solidaires (40 associations ont été aidées pour un montant global de 40 000 €),
  • l'accueil de 12 stagiaires totalisant 36 semaines de stages,
  • les journées portes ouvertes de Roche Percée qui ont permis à 200 visiteurs découvrir le patrimoine hydroélectrique de Briançon,
  • des achats de travaux, de matériel ou de prestation pour 2,3 millions d'euros dont la majeure partie auprès de fournisseurs locaux.

Les perspectives 2011 d'EDSB seront essentiellement liées à 2 échéances importantes : la vidange décennale du barrage de Pont Baldy en avril et mai et la décision de la Préfète relative à notre demande d'autorisation pour la micro-centrale du Fontenil.

Notre service à la clientèle s'enrichira de l'agence en ligne qui permettra le suivi des contrats et le règlement des factures par internet. L'optimisation tarifaire des contrats de nos plus gros clients sera systématique et nous continuerons de mettre à disposition de notre clientèle domestique les outils pour leur permettre de vérifier s'ils disposent bien du tarif le plus adapté à leur situation.

EDSB aborde 2011 avec une l'envie de toujours progresser, au bénéfice de notre clientèle et de la collectivité.

Nous vous présentons nos meilleurs voeux pour 2011 en vous assurant de tous nos efforts pour continuer de mériter votre confiance.

Dominique Royer
Directeur