Les actualités 2010 d'Énergie Développement Services du Briançonnais

Voir aussi les actualités en :

Sommaire

Nouveau record de consommation (décembre 2010)
Enquête publique pour le projet du Fontenil (décembre 2010)
Incident du samedi 4 décembre 2010 (décembre 2010)
EDSB et la nuit du sport (novembre 2010)
Le photovoltaïque en 2010 sur le territoire d'EDSB (novembre 2010)
EDSB devient producteur d’électricité photovoltaïque (novembre 2010)
évolution des tarifs au 1er janvier 2011 (octobre 2010)
La vidange du barrage de Pont-Baldy (octobre 2010)
évolution des tarifs réglementés au 12 août 2010 (octobre 2010)
Photovoltaïque : des nouveaux tarifs de rachat au 1er septembre (septembre 2010)
Les travaux sur la vanne de fond du barrage de Pont-Baldy (août 2010)
EDSB soutient la culture briançonnaise (août 2010)
Première panne électrique de 2010 (juillet 2010)
Visite gratuite de notre centrale hydroélectrique de la Schappe (juin 2010)
La fonte des neiges : aubaine ou piège ? (juin 2010)
Le bilan 2009 d'EDSB (juin 2010)
EDSB et les travaux RTE (mai 2010)
Salon briançonnais du développement durable (mai 2010)
Bilan qualité de fourniture d'électricité 2009 (mai 2010)
EDSB et le Salon du Développement Durable (avril 2010)
Historique et fréquentation du site (avril 2010)
L'évolution du site internet et l'arrivée de l'agence en ligne (mars 2010)
Nouvelles conditions d'achat de l'électricité solaire photovoltaïque (février 2010)
Dernières nouvelles sur le projet du Fontenil (février 2010)
Ouverture à la concurrence, suite… (février 2010)
Bilan de l'année 2009 d'EDSB pour le photovoltaïque (janvier 2010)
Meilleurs vœux pour 2010 ! (janvier 2010)

Nouveau record de consommation (décembre 2010)


Pont Baldy en hiver

La puissance appelée sur le réseau d'EDSB a atteint le niveau record de 30 872 kW le dimanche 19 décembre 2010 à 1h10 du matin.

Le précédent record datant du 15 février 2009 avec 29 092 kW a ainsi été dépassé de près de 2 MW.

La baisse des températures (-15,6° C dans la nuit du 18 au 19 décembre) et l'afflux de touristes pour le premier week-end des vacances de fin d'année expliquent ce résultat.

Nous sommes organisés pour faire face à un appel de puissance pouvant atteindre 35 MW. Le 19 décembre l'alimentation principale de Briançon, via le poste ERDF de Villard Saint Pancrace a ainsi été sollicité à hauteur de 27 672 kW et l'alimentation secours de Sainte Marguerite pour 2 000 kW. La production hydroélectrique d'EDSB fournissait 3 200 kW dont 2 000 kW avec le barrage de Pont Baldy.

EDSB étudie actuellement la possibilité de créer un poste source, directement raccordé sur le réseau RTE 63 000 volts, qui permettrait de sécuriser encore un peu plus l'alimentation de Briançon, dans l'hypothèse où les 35 MW seraient dépassés d'ici quelques années.

Même si les économies d'énergie portent leurs fruits, les réseaux électriques devront toujours être dimensionnés pour supporter l'extrême-pointe susceptible de se produire, ne serait-ce que quelques minutes par an.


En bleu : la courbe virtuelle de l'énergie qu'ont demandée nos clients, indépendamment de notre production.
En rouge : la courbe réelle de l'énergie qu'il a été nécessaire d'acheter auprès de notre fournisseur pour faire face à cette demande.
En vert : la somme des productions de nos trois centrales hydrauliques, qui ont produit l'énergie qu'il n'a pas été nécessaire d'acheter.

Plus EDSB produit, plus l'écart entre les courbes rouge et bleue se creuse, ce qui est logique puisque la rouge est la résultante de la verte et de la bleue
(besoins clients = achat + production). On voit bien l'incidence directe de l'utilisation de nos centrales pour faire face à nos pointes de consommation.

 

Enquête publique pour le projet du Fontenil (décembre 2010)


La représentation graphique d'un élément du projet : la future prise d'eau

L'enquête publique relative au projet du Fontenil a lieu du lundi 6 décembre 2010 au vendredi 7 janvier 2011, pendant les jours et heures d'ouverture des mairies à savoir :

  • Briançon, du lundi au vendredi de 8h à 12 h et de 13h30 à 17h et le samedi de 9h à 12h
  • Val des Prés, les lundi, mercredi et vendredi de 13h30 à 17h30 et le samedi de 9h à 12h (uniquement au mois de décembre).

Le commissaire enquêteur recevra en personne les observations du public :

  • en mairie de Briançon,
    • lundi 6 décembre de 9h à 12h
    • mardi 21 décembre de 9h à 12h
    • vendredi 7 janvier de 14h à 17h
  • en mairie de Val des Prés,
    • lundi 6 décembre de 14h à 17h
    • mercredi 29 décembre de 14h à 17h

Vous pouvez accéder à l'arrêté préfectoral en cliquant ici.

La maquette du projet est visible à l'accueil clientèle d'EDSB, place médecin général Blanchard à Briançon et des informations sont disponibles sur la page projet du Fontenil du site edsb.fr.

 

Incident du samedi 4 décembre 2010 (décembre 2010)

Le tiers des habitants de Briançon et Saint Martin de Queyrières ont été privés d'électricité le samedi 4 décembre à partir de 6h34. A 7h la moitié des clients coupés étaient réalimentés et à 7h36, le dernier client avait de nouveau de l'électricité.

Une défaillance du câble ERDF qui relie le poste de Villard Saint Pancrace au poste  « Chazal », dans la zone d'activité sud, est la cause de cet incident. La même cause et les mêmes effets que lors de l'incident du 19 décembre 2009.

Le poste « Chazal », alimenté en 20 kV par ERDF, est en effet une des 2 alimentations principales d'EDSB. La perte de ce poste, en période de consommation de pointe, fragilise la sécurité d'alimentation de Briançon et Saint Martin de Queyrières.

à 7h36, donc, fin de l'incident pour le grand public, mais début du casse-tête pour EDSB. Il s'agissait en effet de définir le schéma électrique pour passer la pointe de 1h, dimanche matin, dans le cas où ERDF n'arriverait pas à réparer son câble dans la journée.

En tenant compte des données météo (-14°C annoncé dans la nuit) et de la puissance atteinte la veille, une pointe à 29 MW, identique au record de puissance atteinte par EDSB en février 2009, était prévisible.

A l'issue d'une concertation étroite avec ERDF dans la journée du samedi, il s'avérait possible de passer la pointe de 1h en utilisant les alimentations secours de Mas de Blais et de Saint Martin de Queyrières et en mettant en route la production du barrage de Pont Baldy, normalement à l'arrêt à ce moment*.

La pointe de 1h a finalement atteint 28 MW et tout s'est bien passé. ERDF n'a pas eu le temps matériel de réparer le câble le samedi mais à fait monter des renforts de Marseille pour réparer le dimanche. A 20h20, le dimanche soir, le réseau était rétabli dans sa configuration normale.

Pour s'affranchir de la fragilité actuelle de son alimentation en 20 kV, EDSB étudie la possibilité de créer un poste source à Briançon, directement alimenté par RTE en 63 kV. Cet ouvrage pourrait être construit en 2015 ou 2016, au moment de la réalisation des travaux de renforcement du réseau RTE de Briançon, dans le cadre du projet Haute Durance.

* le barrage de Pont Baldy produit normalement de 9h à 11h et de 18h à 20h en hiver (pointe nationale), la quantité d'eau disponible ne permettant de turbiner toute la journée.

 

EDSB et la nuit du sport (novembre 2010)

La politique d'aide aux associations briançonnaises d'EDSB pour l'année 2010 s'est achevée en beauté lors de la « nuit du sport », organisée par la municipalité.

Après les associations culturelles en juin, les associations solidaires en septembre, ce sont les associations sportives qui ont été récompensées le 26 novembre dernier au Gymnase Chancel.

L'éducation par le sport, valorisant ainsi le rôle des clubs dans la promotion de valeurs débordant largement le cadre de la pratique sportive et l'effort des clubs pour permettre à leurs athlètes l'accès au sport de haut niveau ont été mis en avant par EDSB.

Les vainqueurs du Challenge EDSB sont ainsi :

  • Le Club Alpin Français pour son école d'aventure
  • Briançon Gym pour la découverte de la gymnastique en milieu scolaire
  • Le Hand-Ball Briançon pour le respect de l'environnement avec l'interdiction d'utiliser de la résine permettant d'améliorer la préhension du ballon
  • Le Rugby Club du Briançonnais pour le fair-play et les valeurs sportives avec l'absence de carton durant toute la saison et la formation de joueurs à la fonction d'arbitre
  • Le Nautic Club pour la formation professionnelle à travers le sport avec la préparation au bac option natation, aux BNSSA et BEESAN.

Les vainqueurs du Challenge EDSB 2010 pour le sport de haut niveau sont :

  • L'Inter Club Escalade avec Manu Romain, Salomé Romain et Charlie Blein
  • L'Etoile Sportive Briançonnaise de Tir avec Maxime Guilpoin
  • Serre-Chevalier Snowboard (photo ci-contre) avec Nils Reignier et Marine Tripier
  • Le Karaté Club de Briançon avec Séverine Faure-Brac
  • Le Sprinter-Club avec Bastien Rolland.

Avec les 13 000 € distribués à ces 10 clubs, EDSB boucle son budget 2010 de 40 000 € consacré au soutien des associations briançonnaises.

 

Le photovoltaïque en 2010 sur le territoire d'EDSB (novembre 2010)

À fin septembre 2010, EDSB compte 40 installations en service et raccordées à son réseau avec une puissance totale d’environ 130 kWc. En dehors de l’installation réalisée par HURALP – Kaliwear (photo ci-contre) dans la Zone Sud de Briançon qui a une puissance de 16 kWc, les autres installations sont dimensionnées à 3 kWc et ont été mises en œuvre par des particuliers.

La production moyenne de ces installations est d’environ 4000 kWh par an. Le record pour une installation individuelle est pour cette année de 4465 kWh, mais comme tous les records, il ne demande qu’à être battu.

D’ici la fin d’année 2010, la puissance installée sur notre réseau va considérablement augmenter, car des projets à caractère industriel vont être mis en service. Ils sont souvent le fruit d’une coopération entre des investisseurs privés et des collectivités. Ces dernières ont pris conscience de l’enjeu environnemental et n’hésite plus à louer les toitures de leurs bâtiments pour permettre la réalisation d’installations conséquentes.

À ce titre, nous pouvons citer l’équipement des toitures de la patinoire de Briançon qui sera très prochainement mise en service et délivrera une puissance de 125 kWc, et des tennis couverts dont la puissance de l’installation sera de 100 kWc.

Ce dernier projet est intégralement financé par EDSB qui souhaite continuer à être un acteur majeur pour la promotion des énergies renouvelables dans le Briançonnais.

 

EDSB devient producteur d’électricité photovoltaïque (novembre 2010)

La stratégie touristique du Briançonnais a depuis longtemps été basée sur « les 300 jours de  soleil par an ».

C’est un constat souvent vérifié et qui est un atout indéniable avec l’altitude et le froid pour une bonne production d’énergie photovoltaïque. A Briançon, à investissement équivalent, les recettes de vente de production photovoltaïque sont supérieures à celles générées dans beaucoup d’autres régions françaises.

EDSB travaille et milite pour assurer le plus possible l’indépendance énergétique de son territoire de desserte. L’électricité se transporte mal, autant produire sur place ce que l’on doit consommer.

En plus des installations et projets hydro-électriques, EDSB devient producteur photovoltaïque, avec cette première opération qui est l’équipement de la toiture des « Tennis couverts » de Briançon (illustration ci-contre).

C’est un projet d’environ 430 000 € qui sera réalisé par l’entreprise briançonnaise CARBEL. La surface de panneaux à installer sera de plus de 700 m² qui produiront 135 000 kWh par an. La puissance totale installée est de 100 kWc, c’est l’équivalent de la consommation annuelle de 10 habitations avec chauffage électrique.

Suite à la délibération du Conseil Municipal du 5 août dernier, une convention a été signée avec la Commune de Briançon, propriétaire des tennis, pour louer à EDSB leur toiture pendant 20 ans.

L’intérêt d’EDSB dans cette opération est multiple :

  • Mettre en pratique des opérations de développement durable
  • Concrétiser son engagement dans l’économie locale
  • Minimiser ses achats d’énergie
  • Pouvoir partager son retour d’expérience avec des investisseurs potentiels.

Au slogan « L’énergie est notre avenir, économisons-la ! », nous pouvons ajouter qu’à Briançon, l’énergie qui ne peut être économisée est au moins produite en bonne partie par des moyens propres, et garantie d’origine renouvelable !

l'assemblage des panneaux sur les bacs, actuellement réalisé en usine
l'assemblage des panneaux sur les bacs, actuellement réalisé en usine
la projection du projet une fois réalisé
la projection du projet une fois réalisé

 

Évolution des tarifs au 1er janvier 2011 (octobre 2010)

Les médias communiquent actuellement sur une prochaine hausse du prix de l'électricité de l'ordre de 3% à compter du 1er janvier 2011. Cette hausse inhabituelle après la hausse classique du 15 août, déjà de 3% pour les clients domestiques, risque d'engendrer de l'incompréhension et du mécontentement de la part de nos clients.

Il s'agit en fait d'une hausse de la contribution CSPE (Charges du Service Public de l'électricité) qu'EDSB collecte pour le compte de l'état et reverse à la Caisse des Dépôts et Consignation.

Il aurait été plus approprié de parler d'une hausse des taxes sur l'électricité conduisant à une hausse de 3% de la facture d'électricité.

La CSPE est actuellement de 0,45 c€/kwh soit 36 €/an pour un client consommant 8 000 kwh/an. Elle va passer à 0,75 c€/an (+ 67%) à compter du 1er janvier soit 60 €/an pour le même client consommant 8 000 kWh/an.

Cette contribution permet de financer les contrats d'achat d'énergie renouvelables, dont le prix est supérieur au prix normal de l'électricité. Il s'agit par exemple de l'électricité photovoltaïque qui peut être rachetée à 60 c€/kW h soit environ 6 fois le prix du tarif bleu. Le développement des énergies photovoltaïques et éoliennes, avec des tarifs de rachat élevé, à provoqué une augmentation forte des charges du fond CSPE ces dernières années alors que son taux n'a pas augmenté depuis 2004.

L'ajustement prévu au 1er janvier 2011 est donc brutal mais nécessaire pour financer la politique de développement des énergies renouvelables prévue dans le cadre du Grenelle de l'environnement.

Pour info, il faut savoir qu'il y aura désormais environ 30% de taxes dans le prix de l'électricité : 15% de TVA (19,6% sur les consommations et 5% sur les abonnements), 7% de taxes locales, 7% de CSPE et 1% de CTA. Il s'agit ici de valeurs moyennes pour une consommation d'électricité de 8 000 kWh/an.

 

La vidange du barrage de Pont-Baldy (octobre 2010)

Cela fait maintenant plusieurs mois que nous communiquons sur la vidange du barrage de Pont-Baldy, opération d'envergure mais savez-vous précisément en quoi elle consiste ?

Une enquête publique va se dérouler du 11 au 30 octobre à Briançon et Villard Saint Pancrace, pour permettre ensuite au Préfet d'autoriser (ou non) la vidange en avril 2011.

Bien au-delà de la simple obligation réglementaire décennale, de nombreuses opérations vont pouvoir être réalisées à cette occasion :

  • En matière de sécurité d'abord, une inspection visuelle pourra être réalisée sur l'ensemble des parties immergées depuis 10 ans. Toutes les parties mobiles pourront alors être manœuvrées sans conséquence sur le milieu naturel puisque le barrage sera « à vide ». Sur le graphique ci-dessous sont identifiés les organes et différentes parties mobiles.
  • En matière d'entretien, de menus travaux peuvent être alors s'avérer nécessaires selon la nature des éléments découverts (peinture, antirouille, étanchéité…).
  • En matière environnementale, les dépôts naturels et matières organiques accumulés et bloqués depuis des années au pied du barrage pourront également être redisséminés dans la Cerveyrette à l'aval du barrage, pour en enrichir les berges et alimenter le milieu aquatique.

 

Évolution des tarifs réglementés au 12 août 2010 (octobre 2010)

Le décret tarifaire du 12 août 2010, comme celui de 2009, conduit à des évolutions différenciées selon les puissances et les options tarifaires souscrites. La hausse moyenne de 3% pour les tarifs bleus résidentiels cache des disparités fortes entre les clients.

Pour les 3 contrats les plus souscrits à EDSB, l'évolution de la facture annuelle (abonnement + consommation) sera environ de :

  • + 5,2% pour un contrat 6 kVA double tarif
  • + 3,5% pour un contrat 6 kVA simple tarif
  • - 0,1% pour un contrat 9 kVA simple tarif

Si vous disposez d'un tableur excel vous pouvez télécharger l'outil de simulation ci-attaché et vérifier quel sera l'impact sur votre facture annuelle en le complétant avec votre consommation annuelle.

Les 2 évolutions tarifaires non homogènes de 2009 et 2010 ont pu provoquer la "désoptimisation" de certains contrats et changer le seuil d'intérêt pour le passage en double tarif. L'outil ci-attaché peut également vous permettre de vérifier si votre option base ou double tarif est toujours la plus intéressante.

En cas de doute, n'hésitez pas à solliciter notre accueil clientèle, ouvert de 9h à 12h et de 13h30 à 16h du lundi au vendredi, ou joignable au 04 92 21 51 51 pour faire réaliser une optimisation tarifaire.

L'augmentation moyenne pour les tarifs bleus professionnels est de 4%. Elle est de 4,5% pour les tarifs jaunes et de 5,5% pour les tarifs verts. Les hausses pour les professionnels et les entreprises sont plus fortes pour se rapprocher progressivement des prix de marché et préparer la suppression du tarif réglementé (fin 2015) pour les entreprises.

 

Photovoltaïque : des nouveaux tarifs de rachat sont entrés en vigueur le 1er septembre (septembre 2010)

Un nouvel arrêté du 31 août 2010 fixant les conditions d’achat de l’électricité produite par les installations utilisant l’énergie radiative du soleil telles que visées au 3° de l’article 2 du décret n°2000-1196 du 6 décembre 2000 a été publié au JO le 1er septembre 2010.
Ces nouvelles conditions d’achats s’appliquent à toute demande complète de raccordement au réseau public adressée par le producteur après le 1er septembre 2010.
Le tableau ci-après résume les nouveaux tarifs qui sont en baisse de 12%, à l’exception de celui concernant les installations domestiques d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc pour lesquelles le prix de rachat a été maintenu à 58 centimes d’Euro par kilowattheure.

Types d’installation Puissance Bâtiments
à usage
d’habitation
Bâtiments à usage
d’enseignement
ou de santé
Autres usages
Bénéficiant de la prime
d’intégration au bâti
 
P ≤ 3kWc
3kWc < P ≤ 250kWc
 
58 c€/kWh
51 c€/kWh
 
51c€/kWh
51c€/kWh
 
44 c€/kWh
44 c€/kWh
 
Bénéficiant de la prime
d’intégration simplifiée au bâti
 
P ≤ 3kWc
P > 3kWc
37 c€/kWh
37 c€/kWh 
37 c€/kWh
37 c€/kWh
37 c€/kWh
37 c€/kWh
Surimposition
(pour les Hautes Alpes)
 
P ≤ 250 kWc
P > 250 kWc
 
27,6 c€/kWh
27,6 c€/kWh 
27,6 c€/kWh
27,6 c€/kWh 
27,6 c€/kWh
27,6 c€/kWh 

Pour consulter/télécharger l’arrêté du 31 août 2010, cliquez ici (pdf, 192 ko).

 

Les travaux sur la vanne de fond du barrage de Pont-Baldy (août 2010)

EDSB procédera en avril 2011 à la vidange décennale du barrage de Pont Baldy pour répondre à ses obligations en matière de qualité et de sécurité de fonctionnement de cet ouvrage.

Afin de préparer la vidange de 2011, nous réalisons dès cet été une première opération destinée à rénover la vanne de fond du barrage, qui sera chargée de réguler le débit de vidange en 2011.

Les travaux sur cette vanne nécessiteront l'accès au pied du barrage par des véhicules chargés de transporter les matériels et outils nécessaires. Pour permettre cet accès, un remblayage temporaire de la gorge située immédiatement à l'aval du barrage a d'ores et déjà été réalisé, afin de créer une piste carrossable, dans le prolongement du chemin du pont Baldy.

La création de cette piste avant les travaux, intervenue du 9 au 20 août dernier, et le déblaiement de la gorge après les travaux, prévue du 1er au 15 novembre 2010, nécessitent des rotations de camions dans le chemin du Pont Baldy. Pour éviter tout problème de sécurité pour les riverains et leurs véhicules, un arrêté de stationnement a été pris pendant la période de circulation des camions, sur ces deux périodes.

une partie de la gorge de la Cerveyrette avant travaux
une partie de la gorge de
la Cerveyrette avant travaux.
la même partie de la gorge de la Cerveyrette après travaux de remblai
à droite  : la même partie de la gorge de la Cerveyrette après travaux de remblai. Le cours d'eau a été dérivé provisoirement sur la partie gauche de la gorge. Les véhicules d'intervention spécialisés peuvent désormais accéder jusqu'à la vanne par la route. Pour des raisons de sécurité, et pour risque de chutes de pierres dans la gorge, l'accès au chantier est évidemment interdit au public.
la vanne de fond du Barrage de Pont-Baldy
la vanne de fond du Barrage de Pont-Baldy

Le planning global est le suivant :

Opérations déjà réalisées :

  • Pêche électrique le 6 août pour extraire et mettre en lieu sûr les poissons présents dans la partie de la gorge concernée par les travaux de remblai.
  • Du 9 au 20 août, remblai de la gorge (photos ci-dessus avant/après). Si toutes les précautions de sécurité avaient été prises pour permettre une circulation fréquente des camions transporteurs de matériaux en toute sécurité pour les riverains du Chemin de Pont-Baldy, le nombre de convois a pu être limité au maximum pour diminuer la nuisance des travaux.

Opérations en cours et restant à réaliser :

  • Du 23 août au 30 octobre, réalisation des travaux sur la vanne de fond du Barrage de Pont-Baldy (photo ci-contre), qui sera actionnée lors de la vidange du barrage en 2011.
  • Du 1er au 15 novembre, déblaiement de la gorge pour redonner au cours d'eau sa configuration d'origine.

 

EDSB soutient la culture briançonnaise (août 2010)


La festivité était de mise grâce au concert qui a précédé
la remise des dons, en présence des présidents d'associations et des élus.

Lors de la date symbolique du 21 juin dernier, jour symbolique de la fête de la musique, EDSB a procédé à la remise de dons à six associations culturelles briançonnaises.

Mais EDSB peut apporter également un soutien logistique pour l'alimentation électrique de certaines manifestations, en veillant à facturer à prix coutant ses prestations et à répondre dans les meilleurs délais aux demandes qui lui parviennent. Ce fut le cas pour l'alimentation électrique du spectacle "Forts en fête" au Fort des Têtes, qui a été assurée en grande partie par le groupe électrogène d'EDSB.

 

Première panne électrique de 2010 (juillet 2010)

La première panne de l'année 2010 sur le réseau d'EDSB s'est produite sur le réseau 5 500 volts, et a provoqué la mise en sécurité — en coupant l'alimentation électrique, comme pour une maison — de la totalité de ce réseau. Le défaut a été provoqué le 28 juin 2010 à 20h15.

Dix-sept transformateurs et 680 clients ont été touchés. La plupart des clients du quartier de la Gare ont été remis en service dès 20h40, à l'exception des clients de l'avenue de Provence, qui ont été réalimentés à 20h50, ceux du quartier de la Guisane — Route de Puy St Pierre — à 21h15, et les derniers, du quartier des Basses Queyrelles à 22h00.

Cet incident confirme le choix d'EDSB de procéder au remplacement du réseau 5 500 volts par du 20 000 volts, moins fragile et moins sensible à ce type de défaut. Cette portion est d'ailleurs actuellement en travaux, et sera déposée dans le deuxième semestre 2010.

Aujourd'hui, seuls les quartiers de Fontchristiane, la montée de l'Izoard, la gare, « Artaillaud », « La Schappe » et le Hameau de la Guisane sont encore alimentés en 5 500 volts.

 

Visite gratuite de notre centrale hydroélectrique de la Schappe (juin 2010)

Dans le prolongement du succès rencontré à l’occasion des visites de cette centrale dans la semaine précédant le salon du développement durable, EDSB vous propose 9 dates supplémentaires pendant les deux mois d’été, afin de permettre à un maximum de briançonnais et de visiteurs d’accéder à ce type d’installation, généralement peu accessible au grand public. Les dates suivantes vous sont proposées :

  • Lundi 5 juillet à 14h, à l’occasion de la journée de la Biodiversité
  • Mardi 13 juillet à 14h
  • Mardi 20 juillet à 14h
  • Mardi 27 juillet à 14h
  • Mardi 3 août à 14h
  • Mardi 10 août à 14h
  • Mardi 17 août à 14h
  • Mardi 24 août à 14h
  • Mardi 31 août à 14h

Rendez-vous devant l’usine, au fond du parc de la Schappe (Photo ci-dessus)
Durée de la visite : 45 minutes environ

Accueil par un responsable d’EDSB,
Visite de l’usine avec un technicien de la production,
Réponses à toutes vos questions…

Venez nombreux !

 

La fonte des neiges : aubaine ou piège ? (juin 2010)

à partir du mois d'avril, la météo revêt une importance particulière pour EDSB. Le deuxième trimestre est le plus important pour la production hydraulique : en moyenne, le tiers de la production annuelle se concentre sur avril, mai et juin. La raison ? La fonte des neiges qui gonfle le débit des torrents et la quantité d'eau turbinable sur la Durance (Roche Percée) et la Cerveyrette (Pont Baldy et le Randon).

Mais une turbine est une mécanique exigeante : de l'eau turbide, c'est-à-dire chargée de matières en suspension comme du sable ou de la terre risque de l'endommager. L'exploitant doit préférer alors arrêter la centrale, à contrecoeur, et se contenter de « regarder passer l'eau ». C'est ce qui arrive lorsque le niveau de l'eau monte trop rapidement et arrache la partie friable des rives.

Mais il y a pire : la crue, qui non seulement rend l'eau impropre à son turbinage mais risque de provoquer des dégâts sur le génie civil des ouvrages ; la prise d'eau et ses murs de soutènement sont les plus exposés. Un radoucissement trop brutal des températures ou des pluies violentes en période de fonte des neiges sont les causes les plus fréquentes de ce scenario catastrophe.

En 2008, la crue de fin mai à gâché l'année hydraulique d'EDSB : seulement 9,8 de millions de kWh produits au deuxième trimestre et 150 000 € de réparation sur la prise d'eau du Fontenil, sérieusement endommagée par un débit de l'ordre de 30 m3/s.

En 2009, la fonte des neiges a été parfaite : progressive et lente, permettant de turbiner une grande quantité d'eau. 12,8 millions de kwh ont été produits au deuxième trimestre. 3 millions soit 30% de plus qu'en 2008.

Cette année s'il est encore trop tôt pour faire le bilan du troisième trimestre, mais on peut dire qu'avril et mai se sont déroulés conformément aux souhaits des hydrauliciens.

Le niveau d'eau importe, mais le travail de l'exploitant est primordial, ainsi tous les matins et tous les soirs, l'exploitant hydraulique d'astreinte interroge la météo et en tire des conclusions qui peuvent paraître nébuleuses pour le néophyte : Pont Baldy va « déverser » à 1h du matin ou il va falloir « dégraver » la prise d'eau du Randon dans la nuit…

 

Le bilan 2009 d'EDSB (juin 2010)

L'année 2009 est une bonne année pour EDSB, de la même veine que les exercices précédents.

L'hydraulicité s'est enfin redressée après 6 années de disette : la production de plus de 30 millions de kWh a représenté 1/3 des ventes d'EDSB.

La location pour 14 ans de la microcentrale du Randon permet d'intéresser financièrement EDSB au résultat dégagé. Il faut en effet produire au moins 10 millions de kWh pour arriver à l'équilibre avec la redevance de location versée aux communes de Briançon et Cervières, propriétaires de l'ouvrage. Si la production dépasse les 10 millions de kWh, le gain supplémentaire est alors partagé entre ces communes et EDSB. Le résultat 2009 est juste à l'équilibre avec 10,1 millions de kWh produits.

La qualité de fourniture de l'électricité a été excellente avec un temps moyen de coupure sur l'année de 20 mn par client, alors que la moyenne nationale est de 78 mn. Les efforts faits en matière de rénovation du réseau portent leurs fruits. 825 000 € ont été investis pour rénover le réseau en 2009, le chantier le plus important consistant à passer l'alimentation de toute la cité Vauban de 5 500 volts à 20 000 volts.

La principale satisfaction reste la fidélité des clients à EDSB qui repose sur une relation de confiance que l'on s'attache à entretenir. La rénovation de notre accueil clientèle, la priorité donnée aux achats locaux et le soutien au tissu associatif local sont des illustrations de notre engagement pour valoriser une relation de proximité.

Le résultat financier, qui sera présenté à l'assemblée générale du 14 juin, fait apparaître un bénéfice de 719 000 € pour un chiffre d'affaire d'un peu plus de 8 millions d'euros. Il est très proche de la moyenne des résultats des 5 dernières années qui est de 750 000 €.

 

EDSB et les travaux RTE (mai 2010)

EDSB étudie actuellement l'opportunité de construire un poste source (raccordement directement sur le réseau très haute tension 63 000 volts et transformation en 20 000 volts) pour alimenter Briançon et St-Martin-de-Queyrières. Ce poste serait raccordé sur le réseau très haute tension exploité par RTE (Réseau de Transport d'Électricité). EDSB « profiterait » de la reconstruction de la ligne très haute tension de la vallée pour réaliser ce raccordement. Au premier regard, les synergies possibles avec l'opportunité que présente la reconstruction du réseau RTE de la région sont importantes.

La solution « poste source » sera à comparer avec un renforcement de l'alimentation actuelle d'ERDF (Électricité Réseau de France). Nous comparerons les coûts, la pérennité de la solution, les aspects environnementaux, la qualité espérée de l'électricité future. Quelle que soit la solution retenue, ce choix engagera EDSB pour plusieurs décennies et compte tenus des délais de travaux, la décision devra intervenir en 2010 ou 2011 au plus tard.

Pourquoi cette interrogation ?

Le record de puissance appelée sur le réseau d'EDSB est de 29 MW (29 000 kW), atteint le 15 février 2009 à 1 heure du matin. En 2010, nous avons approché ce record sans toutefois le dépasser.

Actuellement, nos réseaux et nos contrats avec ERDF permettent de « soutirer » jusqu'à 37 MW, niveau envisageable à l'horizon de 4 à 8 ans. La limite contractuelle avec ERDF se situe normalement à 40 MW. Pour soutirer jusqu'à 40 MW, et éventuellement au-delà, des travaux seront également nécessaires sur le réseau d'ERDF.

Pourquoi des travaux RTE et de quoi s'agit-il ?

Régulièrement lors des variations climatiques d'amplitude forte, les médias nationaux et locaux relayent le fait qu'il existe un risque de coupure d'électricité en France, par délestage, avec quelques régions plus exposées comme les régions PACA (en particulier le département des Alpes Maritimes) ou la Bretagne. Lors de pics de consommations élevés se pose la question de la capacité des réseaux à transporter les kWh appelés par les clients. Le risque de coupure est fort par exemple dans la région de Nice faute de réseaux de capacité suffisante (refus des populations locales de construire de nouvelles lignes).

Localement où en est-on?

Pour alimenter EDSB, l'électricité transite par le réseau très haute tension (63 000 volts et 150 000 volts) pour arriver au Poste de Villard Saint Pancrace (régime normal). Ce réseau est sous la seule responsabilité de RTE. Elle est ensuite acheminée par un réseau 20 000 volts, sous la responsabilité d'ERDF jusqu'à Briançon Sud, EDSB prenant alors le relais.

Le réseau RTE de 63 000 et 150 000 volts de la vallée arrive à la veille de deux échéances qui sont d'une part sa capacité à transporter toute l'énergie appelée dans la vallée, principalement en cas de défaillance d'une ligne (2016). Et d'autre part le risque de défaillance, qui augmente avec la vétusté de la ligne. La ligne 150 000 volts de la vallée date de l'année 1936 ! Quel matériel utilisons-nous dans notre vie quotidienne qui date de cette époque ?

 

Salon briançonnais du développement durable (mai 2010)

Le quizz organisé en partenariat entre EDSB et Le Dauphiné Libéré pour gagner un Vélo à Assistance Électrique (VAE), autour du thème "développement durable", a retenu l'attention de 165 participants qui ont  consacré un quart d'heure minimum, à la recherche des réponses parmi les informations disponibles sur le stand EDSB (maquette, plaquettes, fond de stand…).

Voici les bonnes réponses aux 10 questions posées :

Vous pouvez également consulter le rapport réalisé par le Dauphiné sur le profil moyen du visiteur de ce salon, ses attentes, ses motivations, il vous suffit de cliquer ici (pdf, 4,6 Mo).

La revue de presse du Salon est téléchargeable ici (pdf, 7,7 Mo).

 

Bilan qualité de fourniture d'électricité 2009 (mai 2010)

L'année 2009 a été excellente avec seulement 7 incidents générant un temps de coupure moyen par client (critère B) de 20,5 min.
à titre de comparaison, le critère B d'EDSB était de 26 min en 2008 et 94 min en 2007, la panne du 24 juillet représentant à elle seule 60 min. Le critère B d'ERDF, niveau France était de 78 min en 2008.
Les investissements réalisés (plus de 2 millions d'euros ces 3 dernières années) dans le remplacement du réseau 5500 volts vétuste (l'ensemble de la cité Vauban en 2009) et dans la téléconduite du réseau améliorent la robustesse de nos ouvrages et la réactivité de nos interventions.
Au-delà des chiffres, la qualité de fourniture c'est aussi le travail quotidien des techniciens d'EDSB, qui cherchent à éviter ou limiter les coupures. C'est le cas pour les travaux, organisés pour limiter au maximum la durée des coupures, et programmés pour permettre une information préalable à la clientèle.

C'est également le cas lorsque qu'une situation à risque apparaît.
Le samedi 19 décembre 2009, un incident à Villard Saint Pancrace sur un des deux câbles ERDF alimentant EDSB, a brutalement fragilisé l'alimentation de la ville de Briançon. Une coupure de 3 mn a eu lieu, le temps de basculer une partie du réseau sur les alimentations secours ERDF de Mas de Blais et Sainte Marguerite.

Au vu des températures (-13°C samedi matin) et s'agissant du 1er week-end des vacances de Noël, où les logements jusqu'alors inoccupés allaient être chauffés à fond, il est rapidement apparu que la pointe attendue à 1h du matin le dimanche serait délicate à passer si le défaut n'était pas réparé à temps.
La parfaite coopération entre les équipes d'astreinte d'ERDF et d'EDSB, toute la journée du samedi, a permis de localiser puis de réparer le câble souterrain endommagé, dans des conditions finales difficiles (nuit, sol gelé, -12°C de température extérieure).
à 0h45 l'alimentation normale était rétablie, et la pointe de 1h a pu ainsi être passée sans aucun problème.

 

EDSB et le Salon du Développement Durable (avril 2010)

Du 19 au 22 avril

Visitez notre usine de production d’électricité de « Roche Percée »
au fond du Parc de la Schappe.
• Deux créneaux d’une heure par jour, de 14h à 14h50 et de 15h à 15h50,
• Inscriptions sur réservation uniquement, 15 à 20 personnes maximum par créneau. Les réservations peuvent se faire par téléphone au 04 92 21 51 51, par courriel à clientele@edsb.fr, ou physiquement en notre accueil situé place Médecin Général Blanchard à Briançon

Programme de la visite :
• Accueil (10’) par un responsable d’EDSB
• Visite de l’usine et de ses périphériques proches (20’)
• Exposition proposée par le CPIE dans une salle annexe à l’usine (20’)

Du 23 au 25 avril 

Venez nous rencontrer à l’occasion du Salon du Développement Durable
Tennis couverts – Zone d’activités sud à Briançon (entrée gratuite).

Vous pourrez, directement sur notre stand :
• Faire le point sur votre contrat d’électricité et réaliser gratuitement une optimisation tarifaire,
• Répondre à un quizz sur le développement durable pour tenter de gagner un VAE (Vélo à Assistance électrique),
• Observer le fonctionnement en temps réel de notre outil de télé conduite, clé de voûte d’un réseau intelligent (ou « smartgrid »), et manipuler un compteur intelligent « linky »,
• Réserver un essai du véhicule électrique que nous mettrons à disposition,
• Obtenir tous les renseignements sur les modalités de raccordement et de rachat de l’électricité produite par panneaux photovoltaïques,
• Visualiser notre nouveau site internet et ses fonctionnalités.

 

Historique et fréquentation du site (avril 2010)

Le site Internet d'EDSB, www.edsb.fr a été mis en ligne en juillet 2007. Il ne s'agissait pas de faire un site pour « faire comme les autres » mais d'apporter un véritable service.

Nous avions déjà pour objectif de créer une « Agence en ligne » afin de faciliter les démarches de notre clientèle, ce qui sera réalisé en cours d'année 2010.

Nous souhaitions que ce site soit riche et vivant ; c'est pourquoi nous avons choisi comme éditeur un prestataire du briançonnais. Nous nous réunissons tous les mois avec ce dernier afin de valider les mises à jour. Nous avons une veille règlementaire active et un suivi de l'actualité qui nous permettent d'avoir la matière nécessaire pour vous informer de toutes les évolutions dans le vaste domaine de l'énergie électrique et des énergies renouvelables.

Le succès du site est grandissant, nous sommes passés de 300 consultations par mois en 2007 à plus de 1500 à ce jour. Les statistiques sont parlantes 1457 connections en 2007, 9630 en 2008, 16791 en 2009.

Les pages les plus vues sont dans l'ordre :

  • La Loi SRU
  • Les barrages hydroélectriques
  • Lire le compteur électronique
  • EDSB pratique
  • Souscription
  • Téléchargements divers

Nous comptons parmi nos visiteurs, évidemment des briançonnais, mais aussi des internautes de toute la France et même de l'étranger (Suisse, Belgique, Canada, Maroc et même Madagascar !).

Nous souhaitons rendre le site encore plus convivial, faciliter la navigation et la communication. Dans ce but, nous avons mis en service la version 2 du site qui sera votre porte d'entrée de l'Agence en ligne.

 

L'évolution du site internet et l'arrivée de l'agence en ligne (mars 2010)

EDSB a le plaisir de vous accueillir sur son nouveau site internet. Au fil de votre navigation sur le site, vous pourrez constater que l'évolution n'est pas que graphique. L'accès aux rubriques a été simplifié, d'une part, pour rendre plus intuitive la navigation (seulement 3 grandes rubriques d'accueil au lieu de cinq auparavant), mais surtout, pour mettre en place un accueil qui soit en phase avec l'ouverture des marchés de l'énergie, et ses nouveaux acteurs.

L'accès « edsb producteur » est le plus généraliste. Vous y trouverez bien sûr des informations sur notre métier de producteur, mais aussi notre communication institutionnelle et notre engagement dans le développement durable.

L'accès « edsb distributeur » regroupe tous les renseignements techniques utiles relatifs aux travaux de raccordement à notre réseau (besoin de consommation d'énergie). Il est également dédié aux producteurs d'électricité qui s'y raccordent, et aux fournisseurs d'électricité qui devront communiquer avec nous.

L'accès « edsb fournisseur » est l'accueil dédié à nos clients. Vous pourrez y consulter nos offres commerciales, nos contrats, y trouver des conseils d'utilisation, et toutes les informations relatives à la vie de votre contrat de fourniture d'électricité, de la mise en service à la résiliation.

Dans les prochaines semaines, une agence en ligne vous permettra de réaliser vous-mêmes ou de faire réaliser les opérations les plus courantes en quelques clics : consultation de vos factures, de l'historique de vos règlements, paiement de vos factures en ligne, demande de réalisation des prestations techniques les plus courantes : mise en service, résiliation pour déménagement, transmission de vos index, modification de votre formule tarifaire, simples demandes « libres »…

 

Nouvelles conditions d'achat de l'électricité solaire photovoltaïque (mars 2010)

L'Arrêté fixant les conditions d'achat de l'électricité produite par les installations utilisant l'énergie radiative du soleil (Photovoltaïque) a été publié le 14 janvier 2010.

Le tarif varie en fonction de la nature et de l'usage du bâtiment   et des conditions d'intégration et de mise en oeuvre.

Les tableaux téléchargeables ici vous permettront de connaître le prix d'achat du kWh par EDSB.

 

Dernières nouvelles sur le projet du Fontenil (février 2010)

La violette des collines

La première étape de la procédure administrative, la Conférence des Services, a rendu ses premières conclusions fin janvier. Les précédentes demandes de 2000 et 2008 avaient buté sur cette étape difficile, puisque les services de l'état concerné (DDAF, ONEMA, DREAL,…), doivent rendre leur avis sur la compatibilité du projet avec la réglementation en vigueur, particulièrement exigeante en matière de préservation de l'environnement.

Les avis sont tous globalement favorables, et les efforts faits par EDSB pour répondre point par point aux contraintes environnementales ont été appréciés.

La découverte de violettes des collines, espèce protégée, dans l'emprise du projet a nécessité une étude poussée pour définir les mesures à prendre afin de garantir la préservation de l'espèce.

L'arrêté préfectoral du 23 octobre 2010 autorise l'arrachage, l'enlèvement et la transplantation d'environ 354 pieds de violettes des collines, sous condition de mise en oeuvre de mesures de suivi de l'évolution de l'espèce, sur une période de 7 ans.

EDSB doit maintenant répondre aux services qui ont souhaité obtenir des précisions complémentaires au dossier qui leur a été soumis : ce sera fait dans le courant du mois de mars.

L'étape suivante sera l'enquête publique, probablement réalisée dans le courant du 2ème ou 3ème trimestre 2010.

Pour ne pas perdre de temps, et être en mesure de démarrer les travaux en 2011, EDSB va désormais travailler sur les cahiers des charges de consultation des entreprises chargées de construire la microcentrale. A titre d'exemple, la fabrication des 2 roues de turbine prévues nécessite en effet un délai compris entre 12 et 18 mois.

Ouverture à la concurrence, suite… (février 2010)

à ce jour (13 janvier 2010), tous les clients de Briançon et Saint-Martin de Queyrières ont continué à faire confiance à EDSB.

Il faut savoir que depuis le 1er janvier 2010, si un client souhaite changer de fournisseur d'électricité – ce qui est son droit le plus strict –, il abandonnera définitivement le tarif réglementé, proposé par le seul fournisseur historique.

En effet, compte tenu des textes réglementaires en vigueur, le dispositif de « réversibilité » qui autorisait le retour au tarif réglementé pour les clients déçus d'une offre « marché libre », souscrite pour un minimum obligatoire de 6 mois, s'éteindra au 1er juillet 2010.

Par conséquent, les contrats « marché libre » souscrits après le 1er janvier 2010 ne pourront plus être résiliés pour retourner au tarif réglementé, mais seulement à leur terme contractuel prévu (6 à 36 mois), ou contre paiement d'une pénalité de résiliation anticipée. Le client devra obligatoirement souscrire une nouvelle offre « marché libre », qu'EDSB ne propose pas à ce jour.

Par ailleurs, l'activité d'EDSB de fourniture d'électricité au tarif réglementé s'exerce dans le cadre d'une mission de service public formalisée dans les contrats de concession signés avec les communes de Briançon et Saint-Martin de Queyrières. Ces contrats prévoient pour EDSB l'obligation de consentir des abonnements à tout nouveau client. Cette obligation ne concerne que des abonnements au tarif réglementé, et uniquement les clients n'ayant jamais quitté le tarif réglementé.

Cette obligation n'est pas imposée aux fournisseurs « alternatifs » – les fournisseurs créés depuis l'ouverture des marchés, qui ont toute latitude de choisir leurs clients, et de prévoir dans leurs contrats des clauses de dénonciation à leur initiative, en cas de défaut de paiement par exemple.

Dans l'éventualité d'un contrat dénoncé par un fournisseur alternatif, le client se retrouverait dans l'obligation de souscrire un nouveau contrat avec un autre fournisseur alternatif, le retour au tarif réglementé d'EDSB n'étant plus possible.

(cet article figure ici sur la page "concurrence")

 

Bilan de l'année 2009 d'EDSB pour le photovoltaïque (janvier 2010)

EDSB a toujours souhaité être un acteur majeur pour la promotion des énergies renouvelables, nos nombreux projets, dont le Fontenil et notre réactivité en témoignent.

En 2007, nous avions seulement un client précurseur qui injectait sa production d'énergie photovoltaïque sur notre réseau. Il a rapidement été suivi par cinq autres en 2008.

Nous faisions avec eux, modestement, nos premières armes avec conviction et professionnalisme.

2009 a été l'année de montée en puissance de la production d'énergie photovoltaïque sur notre territoire.

De nombreux facteurs ont contribué à ce développement, nous pouvons citer principalement, l'ensoleillement du Briançonnais, la prise de conscience de la population et les mesures incitatives au niveau de l'état et des Collectivités locales

Le bilan 2009 pour la production d'énergie photovoltaïque sur les communes de Briançon et de Saint Martin de Queyrières où EDSB est gestionnaire des réseaux de distribution en témoigne.

Nous avions fin 2009 vingt six clients raccordés pour une production de près de 40 000 kWh, qui en année pleine sera de 100 000 kWh (environ 4000 kWh par an par installation)

le fort du Randouillet

Pour 2010, nous avons déjà en portefeuille de nombreux projets individuels, mais également pour la première fois des installations à caractère plus industriel.

Nous pouvons citer des panneaux à installer sur des toitures appartenant aux Communes de Briançon et de Saint Martin de Queyrières ainsi que des installations sur des bâtiments publics ou commerciaux.

Un projet ambitieux, la réfection de la couverture des principaux bâtiments du fort du Randouillet par des panneaux photovoltaïques, est également à l'étude.

Au départ l'initiative de cette démarche revient à l'association du Patrimoine Fortifié du Briançonnais relayée par EDSB. Elle est bien sur souhaitée et encouragée par la Municipalité de Briançon. La DRAC a compris tout l'intérêt de ce projet et le soutient également. Si sa réalisation abouti, il préservera des intempéries les bâtiments du fort et produira de l'énergie renouvelable dans un lieu très bien exposé.

 

Meilleurs vœux pour 2010 ! (janvier 2010)

Il est de tradition, à l'aube d'une nouvelle année, de dresser un bilan de l'année qui s'achève puis de tracer les contours de la nouvelle année.

2009 fut une excellente année pour EDSB, grâce à vous, qui avez choisi à 100% de nous maintenir votre confiance.

Nous essayons quotidiennement de mériter votre fidélité en continuant de progresser en matière de développement durable, de service aux clients et de qualité de fourniture.

Vous avez consommé en 2009 plus de 30% d'électricité d'origine renouvelable grâce aux centrales hydroélectriques d'EDSB mais aussi aux 26 particuliers producteurs d'électricité photovoltaïques, qu'EDSB a raccordé sur son réseau.

Le service aux clients c'est d'abord le maintien d'un lien de proximité : EDSB a rénové son accueil clientèle et l'a rendu accessible aux personnes handicapées alors que tous nos concurrents ne travaillent que par call center. Le mouvement tarifaire du 15 août a généré beaucoup d'interrogations de par sa complexité. Certains clients ont subi des hausses de plusieurs pourcents, d'autres des baisses. La hausse moyenne pour la clientèle d'EDSB est au final de 0,9%, mettant une fois de plus en évidence la sécurité que représente le tarif réglementé avec des évolutions de prix décidées par l'Etat, une fois par an. Nous avons répondu, au cas par cas, aux questions ou réclamations sur ce sujet qui ne permettait pas une information générale pertinente.

Notre qualité de fourniture a été excellente avec moins de 20 mn en moyenne de coupures sur l'année soit le niveau des grandes métropoles. Notre outil de téléconduite, installé en 2008 comprend désormais 17 interrupteurs télécommandés qui améliorent notre réactivité en cas d'incident. Conformément à notre programme, la vieille ville est désormais alimentée en 20 000 volts, l'ancien réseau 5 500 volts étant complètement supprimé. Ce réseau plus moderne et plus robuste sécurise sur le long terme l'alimentation de la cité Vauban.

Pour 2010, la fidélisation de notre clientèle sera encore et toujours notre priorité. L'ouverture de l'agence en ligne est prévue au premier semestre : les internautes noctambules, et les autres, pourront gérer leur contrat à distance tout en conservant la possibilité de nous rendre visite pour tout problème particulier. Nous étofferons notre offre de services, l'optimisation tarifaire sera notre priorité en vous donnant les moyens de choisir le tarif le mieux adapté à vos besoins et générant la facture la plus raisonnable.

Pour le domaine technique, la suppression du réseau 5 500 volts sera poursuivie pour tenir l'objectif final de 2012 et notre projet hydraulique du Fontenil devrait enfin approcher de sa concrétisation. La préparation de la vidange décennale du barrage de Pont Baldy (prévue en avril 2011) permettra de maîtriser les conséquences pour l'environnement de l'opération.

EDSB continuera également de jouer son rôle d'acteur du tissu économique et associatif local. EDSB confie pour environ 1,2 million d'euros de travaux chaque année à des entreprises locales et aidera les associations, sportives, culturelles ou solidaires à hauteur de 30 000 euros.

Le personnel d'EDSB se joint à moi pour vous souhaiter une bonne année 2010.

Dominique Royer
Directeur